Un parent meurt après s’être interposé lors d’une altercation d’enfants de CM2

Vues : 5539

Toutes les kermesses de fin d’année ne se terminent pas tragiquement, heureusement.
Mais ce Vendredi 22 juin 2018, cette fête d’enfants a tourné au drame.

Une altercation entre pré-adolescents a provoqué la mort d’un parent d’élève et causé des blessures graves à un jeune élève en classe de CM2 à Clamart dans les Hauts-de-Seine.

La fête avait pourtant bien commencé, les parents et les enfants de l’école élémentaire Des Rochers à Clamart, étaient conviés pour une grande kermesse annuelle, prévue à partir de 19 heures.

Il est 19 heures quand une file se crée pour l’achat de tickets de restauration.Tout se passe bien, les parents s’installent aux tables installées dans la première cour réservée aux élèves de grandes classes. Quant aux jeunes enfants, ils s’amusent dans la partie occupée généralement par les petits de cette école élémentaire.

Aux environs de 20 heures, les enfants terminent leur deuxième prestation de danse.

La Tombola est annoncée pour 21 heures 30.

A 20 h 30, les enfants s’agitent, c’est l’affolement dans la zone des petits. Un parent est sans connaissance par terre, victime d’un arrêt cardiaque et un jeune élève est au sol, le bras gauche tordu et une blessure qui saigne au bras droit.

A l’origine de ce drame, une altercation survenue entre trois adolescents, fréquentant le même établissement. Dans l’effervescence d’un après-midi festif, deux jeunes garçons, taquinaient une jeune fille dans la cour de l’école. Le père de l’adolescente, furieux s’est mis à violenter les deux jeunes, jusqu’à tordre le bras d’un des deux garçons. Une bagarre a suivi l’altercation et la foule s’est approchée de l’homme qui s’est brutalement écroulé par terre, victime d’un arrêt cardiaque.

Une heure de massage cardiaque, ni les pompiers, ni le Samu n’ont réussi à sauver le père de famille qui laisse une jeune fille dans une grande détresse. Séparé de sa compagne, l’homme était connu pour des excès de violence contre ceux qui approchaient sa fille. Son fils (au collège) a également assisté aux faits qui a conduit au décès de son père.

L’école évacuée dès 21 heures 26, les policiers ont envahi l’établissement scolaire aussitôt. Les parents de la victime se sont rendus à l ‘école primaire dans la soirée. L’école a fermé ses portes tard dans la nuit, aux environs de 2 heures du matin.

Une cellule psychologique sera mise en place dès ce lundi 25 juin 2018 à l’école Des Rochers, une école primaire située dans le Bas Clamart, rattachée à l’Académie de Versailles.

Une enquête est ouverte pour déterminer avec exactitude, les circonstances précises de la mort du père de famille.

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy