Un policier inculpé et incarcéré pour meurtre sur une afro-américaine, le FBI soupçonne un crime raciste

Dans la nuit du 11 au 12 octobre 2019, Tatiana Jefferson est morte à l’intérieur de son domicile, abattue par un policier blanc. Aujour’hui, l’officier a présenté sa démission, inculpé, il a été incarcéré. A l’annonce de ce nouveau drame, la communauté noire en colère, a dénoncé ce week end, les violences et les bavures répétées des policiers sur la population afro-américaine.

A Fort Worth au Texax, Tatiana une afro-américaine de 28 ans, diplômée en biologie, est chez elle en compagnie de son neveu de 8 ans avec lequel elle joue tard aux jeux vidéo, ce vendredi soir. Selon la presse américaine, très tôt dans la journée, la jeune femme a ouvert sa porte d’entrée, dans le but de rafraîchir la maison. Mais la porte ouverte du domicile interpelle son voisin James Smith. Aux environs de 2 heures du matin, il appelle la police qui arrive au domicile de Tatiana Jefferson.

A l’arrivée des officiers de police, Tatiana Jefferson aperçoit depuis sa fenêtre un policier qui lui intime de lever les mains. Puis l’agent tire immédiatement et tue la biologiste sous les yeux de son neveu. « Ce dont j’ai été témoin, c’est que trois ou quatre officiers sont venus … Et en moins d’une minute, j’ai entendu des coups de feu », a raconté James Smith.

Caméra de surveillance de la police de Fort Worth. L’agent est à l’extérieur de la maison avec une lampe de poche

Le FBI a ouvert une enquête sur une possible dimension raciste. Une veillée mortuaire s’est déroulée en mémoire de Tatiana Jefferson.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook twitter C’news Actus Dothy
ImagesBBC