Un premier cas positif de covid-19 à Wallis et Futuna : Il s’agit d’un touriste asymptomatique

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Caraïbe
Mots clés : ,

Jusqu’ici épargnée par la pandémie mondiale de coronavirus, la Collectivité d’Outremer Wallis et Futuna a recensé au début de ce mois son premier cas de Covid-19, rapportent les autorités locales dans un communiqué.

Il s’agit d’un cas importé par un touriste asymptomatique. Ce dernier a été placé en quatorzaine depuis son arrivée, le 3 octobre, à Wallis et Futuna.

Le touriste, asymptomatique, a été placé en « chambre d’isolement dédiée » à l’hôpital de Wallis, et sous surveillance médicale, précise le communiqué.

La Collectivité de Wallis et Futuna, peuplée de 11.000 habitants, est uniquement desservie par des vols en provenance de Nouvelle-Calédonie.

Dans ces deux territoires, le coronavirus ne circule pas depuis le début de l’épidémie mondiale.
Toutefois, tous les nouveaux arrivants sont systématiquement confinés pendant 14 jours dans des hôtels dédiés mis à leur disposition.

Depuis la découverte du premier cas sur le Territoire, l’Administration supérieure, équivalent de la préfecture, a réuni un comité de suivi.

La quarantaine des arrivants, tous placés dans un hôtel dédié, devait s’achever le 16 octobre. Mais le résultat du test PCR de l’un d’entre eux s’est révélé positif.
Cette nouvelle personne contaminée sera conduite à l’hôpital dans une chambre d’isolement dédiée aux patients Covid-19. Le confinement des autres touristes a été prolongé de huit jours.

L’agence de santé a lancé une investigation des personnes contact, tout en considérant que les risques de contact sont « à priori faibles », assurant que tous les passagers ont voyagé avec un masque avant d’être placés à l’isolement.

« La situation est maîtrisée, le SAS de quatorzaine ayant parfaitement rempli son rôle. Tous les passagers sont en effet demeurés isolés dans leur chambre d’hôtel. Il n’y a donc pas de risque de propagation à l’extérieur », assure la préfecture dans un communiqué.

Photo : Préfecture Wallis et Futuna