Un prisonnier s’échappe d’un fourgon de gendarmerie qui le ramenait à la prison de Ducos

Vues : 243

[Mise à jour le 29 avril 2013]

Une enquête interne est ouverte suite à l’évasion ce week-end de Ailijah Cox âgé de 23 ans.

Une information judiciaire a été ouverte par le procureur de la république. Très peu d’éléments filtrent donc jusque là sur les circonstances de cette évasion samedi soir vers 20h30. Le détenu avait été conduit plus tôt dans la journée à l’hôpital Pierre Zobda Quitman pour des soins. Il a quitté le fourgon dans lequel il se trouvait au moment où il devait rejoindre le centre pénitentiaire. Mais il s’est présenté de son propre chef dimanche matin à la prison pour se constituer prisonnier.

L’extraction médicale est la seule de la compétence de l’administration pénitentiaire. Au départ, c’est le médecin qui décide si le détenu doit être hospitalisé et l’administration à son tour met en place les moyens pour ce déplacement. Elle juge du type d’escorte à constituer en fonction du profil du détenu. C’est donc le soulagement bien évidemment pour elle comme le dit le directeur du centre pénitentiaire de Ducos, Jean-Jacques Pairraud.

Ailijah Cox est incarcéré au centre pénitentiaire de Ducos, suite à un homicide volontaire. Il sera jugé selon la procédure dite de comparution immédiate et il encourt une sanction pénale pour cette évasion.

[Mise à jour le 28 avril à 09:00]

Le fugitif de 23 ans dénommé Ailijah Cox, s’est lui-même constitué prisonnier à 09:00 ce dimanche devant la maison d’arrêt de Ducos. Après une nuit de cavale, le prisonnier s’est rendu aux autorités locales et c’est par ses propres moyens qu’il s’est dirigé vers la maison d’arrêt. Il est de nouveau en prison. Une enquête est ouverte pour faits d’évasion par la gendarmerie de Ducos.

[Mise à jour le 28 avril à 07:00]

Le fugitif de 23 ans dénommé Ailijah Cox, demeure introuvable. L’homme poursuit donc sa cavale ce matin. Une dizaine de patrouilles ainsi que l’hélicoptère de la gendarmerie continuent de ratisser le quartier Bac de Ducos et ses environs dans l’espoir de retrouver le prisonnier au plus vite.

Les recherches se poursuivent ce dimanche matin.

[Mise à jour le 28 avril à 00:15]

Le prisonnier de 23 ans s’est échappé ce samedi soir du fourgon qui le ramenait à la prison de Ducos.

Une dizaine de patrouilles ainsi que l’hélicoptère de la gendarmerie ont ratissé le quartier Bac de Ducos ce samedi soir, pour tenter de retrouver Ailijah Cox.

Ce jeune prisonnier de 23 ans qui revenait de l’hôpital à profiter d’un ralentissement sur la RN5, au niveau de la bretelle de Ducos, pour s’échapper du fourgon de l’administration pénitentiaire qui le ramenait à la prison.

Pour l’heure, le fugitif reste introuvable. Les recherches de la gendarmerie se poursuivent donc durant toute la nuit sur le secteur de Ducos pour retrouver le prisonnier.

L’homme recherché était incarcéré au centre pénitentiaire de Ducos, suite à un homicide volontaire. Le fugitif est considéré comme dangereux. De nombreuses voitures de gendarmerie stationnent aux différents croisements de la ville de Ducos. L’hélicoptère a été obligé de rejoindre sa base à cause du mauvais temps et des équipes de toute l’île viendront dans les prochaines minutes relayer les gendarmes actuellement sur les lieux. Les fortes pluies qui s’abattent sur Ducos compliquent le travail de recherche des gendarmes.

[Publié le 27 avril à 22:30]

]Un prisonnier qui revenait de l’hôpital, s’est échappé ce samedi soir du fourgon de gendarmerie qui le ramenait au centre pénitentiaire de Ducos.

Il a profité d’un ralentissement sur la route pour prendre la fuite. Le prisonnier s’est échappé au niveau du quartier Bac à Ducos, il est âgé de 23 ans.

Toutes les brigades de gendarmerie du sud sont actuellement à sa recherche, une dizaine de patrouilles ainsi qu’un hélicoptère.  Un internaute semble t-il, a eu écho de l’affaire : « Quelqu’un c est échappé d une voiture de prison au niveau de ducos avant la station ! » écrit-il sur twitter

L’homme, un martiniquais, selon les gendarmes, a quitté le fourgon au niveau d’un commerce de restauration rapide de Ducos. Il revenait de l’hôpital où il avait été admis quelques heures auparavant. Il s’est enfui avec ses menottes aux poignets ce qui devrait gêner sa progression, pensent les gendarmes.