Un radar de moins en Guadeloupe

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Le radar tourelle de Morne-à-l’Eau a été incendié dans la nuit de vendredi à samedi. Il avait installé la veille par les autorités. Une enquête est en cours.

Après ceux de Deshaies, Goyave, Petit-Bourg, Saint-François, Lamentin ou Gosier, c’est à celui Morne-à-l’Eau que des individus ont décide de s’attaquer.

Le radar tourelle, tout juste posé, le jeudi, sur la Route Nationale 5, n’aura finalement « vécu » que 24 heures.

L’équipement a été incendié dans la nuit de vendredi à samedi. Et retrouvé totalement couché sur le sol.

Une enquête a été ouverte

Si ces agissements sont devenus monnaie courante en Guadeloupe, aucune interpellation n’a encore été effectuée.

Il faut dire qu’une partie de la population soutient largement le ou les auteurs de la destruction des radars tourelles.

Les autorités rappellent que les peines encourues peuvent aller jusqu’à 7 ans d’emprisonnement et 100 000 euros d’amende.