Un vidé nocturne dans les rues du Lamentin quelques heures avant dimanche gras

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Les interdictions auront beau pleuvoir de toute part, les vidés mawon, interdits, sauvages ou spontanés en fonction du qualificatif que chacun voudra leur attribuer, ont la vie dure et continuent à s’organiser et à drainer des participants réfractaires à la loi et prêts à braver ces règles de non rassemblement pour assouvir leur soif de défoulement.

Là, en ce vendredi soir 12 février, on assiste à un vidé dans les rue du Lamentin avec les accessoires de rigueur.

Cela augure t- il de la difficulté face à laquelle autorités de l’Etat et des communes risquent de se retrouver ?

Réponse dans les prochains jours.