Une ancienne élève du lycée de Rivière-Salée témoigne de son parcours au sein de la Marine nationale

Le 26 novembre 2019, 90 élèves du lycée Joseph Zobel de Rivière-Salée en Martinique ont été accueillis sur la base navale de Fort-de-France pour une journée de sensibilisation aux opérations extérieures (OPEX) et aux enjeux de la Défense nationale. A cette occasion, des marins sont venus témoigner de leur engagement et de leur expérience des opérations extérieures dans ce domaine.

Le témoignage passionnant du second maître (SM) Mélanie, navigateur-timonier sur l’un des bâtiments de la Marine nationale de la base navale du Fort Saint-Louis, a captivé le jeune public : ancienne élève de leur établissement, engagée dans la marine à l’âge de 18 ans, de nombreuses anecdotes ont parfaitement illustré le parcours exceptionnel de cet officier-marinier auquel les élèves pouvaient facilement s’apparenter.

Recrutée comme Quartier-Maitre de la Flotte (QMF) en 2008, le SM Mélanie a d’abord suivi la formation élémentaire au métier de la navigation. En 2010 et 2011, elle participe aux opérations en Afghanistan et en Libye à bord du porte- avions Charles de Gaulle.

En 2013, elle est affecté à bord de la frégate de surveillance Nivôse, basée à la Réunion, et découvre ainsi un autre département français d’outre-mer. Elle découvre également les Terres Antarctiques et Australes Françaises et est déployée dans le nord de l’océan Indien pour une mission de lutte contre la piraterie. En tout, c’est plus de 32 pays qu’elle a pu découvrir.

Reconnue pour la qualité de son travail, le SM Mélanie accède en 2015 au brevet d’aptitudes techniques (BAT) de Navigateur-Timonier.

A l’issue de sa formation, elle embarque de nouveau sur le Charles de Gaulle et prend part notamment aux opérations contre l’organisation Etat Islamique en Syrie.

En 2019, après plus de 10 ans loin de son île natale, le SM Mélanie débute une nouvelle affectation sur le Dumont D’Urville, en tant que navigateur-timonier, où elle est en charge du matériel de navigation et de la documentation nautique et occupe de nombreuses fonctions allant de pompier à la mise en œuvre de l’artillerie. Cette affectation en Martinique lui offre l’occasion de se rapprocher de sa famille et de ses racines.

Un bel exemple pour les élèves du lycée de Rivière-Salée que le parcours de cette jeune martiniquaise, initialement sans diplôme, qui a parcouru le globe au service de ses concitoyens.