Une bordelaise assassinée en Guyane, une enquête est ouverte

Ce mardi, le procureur de la République de Cayenne a annoncé qu’une enquête est ouverte pour « assassinat » d’Alicia Faye. Originaire de la ville de Bordeaux, elle a été découverte morte dans un quartier de Cayenne samedi matin. Selon les premièrs éléments de l’enquête, la jeune femme est décédée d’une blessure par armes à feu.

Samedi matin dans le quartier Raban/Baduel à Cayenne, Alicia Faye est a été retrouvée sans vie. Samuel Finielz, le procureur de la ville a révélé que la jeune femme de 25 ans a succombé à une blessure par balle « localisée sur la région frontale du crâne ». Alors que le père d’Alicia s’inquiétait de ne pas avoir de ses nouvelles, la jeune femme était déjà morte.

Bernard Faye, le père de la victime encore sous le choc se dit surpris. Dans la presse locale, l’entraîneur au Boxing club Montferrandais  a déclaré n’avoir pas été informé de son séjour en Guyane. « On ne savait pas qu’elle était en Guyane. Elle est partie parce qu’elle était avec un Guyanais qui l’a rabattue sur la Guyane en lui brouillant la tête ou je ne sais pas par quel moyen.»

Selon Samuel Finielz, l’autopsie de sa fille est programmée vendredi à l’Institut de médecine légale de Cayenne. La brigade criminelle du service territorial de police judiciaire a été saisie « dans le cadre d’une enquête de flagrance ouverte du chef d’assassinat». « Le service régional de police judiciaire de Bordeaux est co-saisi de l’enquête » indique le père d’Alicia Faye.

Dorothée Audibert-Champenois (BKLNews)