Une épidémie de dengue frappe la Martinique

Vues : 17

epidemie-dngue-martinique-aedes-aegypti

L’ARS vient de déclencher l’alerte rouge, le niveau de prévention le plus élevé.L’agence régionale de santé (ARS) alerte sur une épidémie de dengue qui frappe le département avec plus de 170 cas recensés depuis le début du mois d’août.

Depuis le mois de juin, les autorités de la santé observent une augmentation régulière du nombre de cas et de foyers de dengue dans diverses communes de Martinique. Au cours des deux dernières semaines (entre le 25 juillet et le 08 août), la maladie transmise par le moustique Aedes Aegypti a encore gagné du terrain. Entre 150 et 200 cas par semaine ont été confirmés sur la période, soit environ 400 cas en deux semaines. Ce qui justifie de placer la Martinique au stade de risque épidémique. Si le nombre de cas persiste ou augmente d’ici la semaine prochaine, l’épidémie sera alors avérée.

Quasiment toute l’île est touchée, 21 communes sur 34, en particulier dans le centre et le sud, à l’exception des Anses d’Arlet et de Sainte-Luce. Seul le nord de la Martinique, au dessus d’une ligne reliant entre Basse-Pointe et Bellefontaine est relativement épargné pour le moment.

La population est appelée à maintenir la mobilisation contre la prolifération des moustiques vecteurs de la dengue, en détruisant les gîtes potentiels et en se protégeant contre les piqûres. Il est aussi recommandé de consulter le médecin en cas de symptômes, comme fièvre, frissons, courbatures et maux de tête.
La dernière grande épidémie de dengue en Martinique remonte à 2010. 40 000 cas avaient été dénombrés et la maladie avait coûté la vie à 18 patients. (rci.fm)

Rappel des gestes simples :

1- Détruire les gîtes

Vider les soucoupes, changez l’eau des vases
Couvrir les fûts et citernes d’eau
Eliminer les déchets inutiles autour de la maison
Nettoyer les chéneaux, gouttières et fossés régulièrement

2 – Se protéger des piqûres

Eliminer les moustiques à l’aide de raquettes anti moustiques
Utiliser des répulsifs (DEET en spray, lotion, crème, etc.)
Dormir sous une moustiquaire
Porter des vêtements longs

3 – En cas de symptômes , fièvres, frissons, courbatures, maux de tête, il est nécessaire de :

Consulter un médecin
Eviter de se soigner soi-même
Ne pas prendre ni aspirine, ni anti-inflammatoires

Comment peut-on reconnaître un moustique du genre Aedes aegypti ?

Aedes aegypti est un moustique à activité diurne ou crépusculaire, très noir avec des ponctuations ou des tâches d’un blanc argenté en particulier sur les pattes. Sa taille est d’environ 5 mm.
Comme pour tous les moustiques, seule la femelle est agressive et capable de prendre un repas de sang. Le mâle se nourrit de jus sucrés végétaux.

Les palpes et les antennes des mâles sont plus longs et plus épais que ceux de la femelle.

Image : Google