Une femme au volant de sa voiture, son bébé à bord, sème la panique dans les rues de Washington

Vues : 11

femme-au-volant-de-sa-voiture-washington

C’est assez étrange tout de même. Quasiment la même scène s’est passée en Martinique hier en fin d’après-midi. Une femme au volant de sa voiture sème la panique dans les rues de Washington, à bord son bébé, une petite fille d’un an. Malheureusement la fin est plus tragique à Washington. La femme a été abattue par les policiers.

La police s’interrogeait vendredi sur les motivations d’une automobiliste tuée après une course-poursuite dans les rues de Washington entre la Maison Blanche et le Congrès qui a entraîné la fermeture temporaire du parlement et provoqué une brève panique.
La police menait l’enquête sur cette femme, noire, selon les services secrets, qui transportait son bébé — miraculeusement indemne — dans sa voiture, tandis que plusieurs médias évoquaient une dépression post-partum.

En tout début d’après-midi, une voiture de sport — à bord de laquelle se trouvait également le bébé de sexe féminin âgé d’un an — a tenté de franchir une barrage près de la Maison Blanche, à environ 2,5 km du Congrès, a précisé le chef de la police du Capitole, Kim Dine, écartant d’emblée la piste terroriste.

Sur les images d’une vidéo diffusée par les chaînes américaines, le coupé noir, à l’arrêt, est mis en joue par une demi-douzaine d’agents. Puis, sans trop de difficultés, le véhicule s’extrait du barrage en reculant et des voitures de police se lancent à sa poursuite.

Pris en chasse, le coupé se dirige vers le Capitole, qui abrite les deux chambres du Congrès où les élus américains tentent de se mettre d’accord sur un budget qui permettrait de mettre fin à la paralysie gouvernementale.

La femme qui était au volant de la voiture est morte après avoir été atteinte par des coups de feu, a annoncé la chef de la police de Washington DC, Cathy Lanier, qui a refusé de donner davantage de précisions sur la suspecte. Deux policiers ont également été blessés.

Pendant la course-poursuite, des coups de feu ont été tirés à deux endroits, a précisé Mme Lanier, quand la voiture a d’abord foncé sur un véhicule des services secrets puis lorsqu’elle a terminé sa course contre un barrage de la police près du Capitole. «Nous n’avons aucune information qui laisse penser que (cet acte) est lié au terrorisme ou qu’il puisse s’agir d’autre chose que d’un incident isolé», a indiqué Kim Dine, chef de la police du Capitole.

Deux chaînes de télévision, CBS et ABC, et le quotidien Washington Post, ont indiqué que cette femme, nommée Miriam Carey, était une assistante dentaire de 34 ans de la ville de Stamford (Connecticut) souffrant de dépression post-partum. «Elle est en dépression post-partum depuis la naissance de sa fille» en août dernier, a déclaré à ABC la mère de cette femme, Idella Carey. «Quelques mois après la naissance, elle est tombée malade. Elle était déprimée et a été hospitalisée».

Source AFP