Une femme dénonce à tort un Noir, la vidéo fait scandale, elle est licenciée sur-le-champ

C’est une « Karen ».  Sur les réseaux sociaux, c’est ainsi qu’on identifie aux Etats-Unis, les femmes blanches rapportant de fausses spéculations sur les Afro-américains. Lundi, dans une vidéo postée sur Twitter, on voit une femme blanche, Amy Cooper, quelque part dans Central Park, avec son chien non tenu en laisse se plaindre d’un homme, alors qu’elle est filmée : « Je suis désolée. Je suis dans le Ramble, un Afro-américain, il m’enregistre. Il a un casque de vélo. Il me menace moi et mon chien, envoyez des policiers immédiatement » a soutenu la femme à l’opératrice du 911. Son employeur, la société de gestion d’actifs Franklin Templeton, l’a placée en congé administratif avant son licenciement ce mardi.

En réalité, Christian Cooper (au même patronyme mais sans aucun lien de parenté), qui est noir, a déclaré qu’il observait les oiseaux dans la région lorsqu’il a vu Amy Cooper avec son chien. Christian Cooper, quant à lui, a écrit sur Facebook que le chien courait quand il s’est approché de la femme et lui a demandé de tenir son animal en laisse.

Dans la courte vidéo, Amy Cooper s’énerve, refuse puis appelle le 911 : « ll y a un homme afro-américain. Je suis à Central Park. Il m’enregistre et me menace, moi et mon chien.» Puis elle hurle à l’opératrice : «Envoyez immédiatement les flics.» Amy Cooper continue de parler à son interlocutrice, elle insiste pour que la police vienne immédiatement. Puis, la jeune femme met la laisse au chien. Dès que la laisse du chien est en place, Christian Cooper lui dit «merci» et la vidéo se termine.

Dans un communiqué, le département de police de New York a déclaré que des policiers avaient été appelés dans la région juste après 8 heures du matin lundi 25 mai. À leur arrivée deux personnes se disputaient : «Aucune arrestation ni assignation à comparaître n’a été prononcée.  Les deux parties ont poursuivi leur chemin».

Lundi, Melody la sœur de Christian Cooper a partagé la vidéo qui a été visionnée plus de 30 millions de fois sur Twitter. Les commentaires des internautes ont une nouvelle fois ciblé «ces femmes blanches qui appellent la police» contre des hommes Noirs pour des histoires banales.

«Je pense que j’avais juste peur», a déclaré Amy Cooper à CNN. «Quand vous êtes seule dans le Ramble, vous ne savez pas ce qui se passe. Ce n’est pas excusable, ce n’est pas défendable.» «Je ne suis pas raciste. Je ne voulais en aucun cas nuire à cet homme», a-t-elle dit, ajoutant qu’elle ne voulait aucun mal à la communauté afro-américaine.

Christian Cooper

«Je l’ai filmée parce que je pensais qu’il était important de documenter les choses», a déclaré Christian Cooper. «Malheureusement, nous vivons à une époque avec ce genre de situation comme celle d’Ahmaud Arbery, où les hommes noirs sont considérés comme des cibles. Cette femme pensait qu’elle pourrait exploiter cela à son avantage, et ce n’était pas le cas.»

Central Park this morning: This woman's dog is tearing through the plantings in the Ramble.ME: Ma'am, dogs in the Ramble have to be on the leash at all times. The sign is right there.HER: The dog runs are closed. He needs his exercise.ME: All you have to do is take him to the other side of the drive, outside the Ramble, and you can let him run off leash all you want.HER: It's too dangerous.ME: Look, if you're going to do what you want, I'm going to do what I want, but you're not going to like it.HER: What's that?ME (to the dog): Come here, puppy!HER: He won't come to you.ME: We'll see about that…I pull out the dog treats I carry for just for such intransigence. I didn't even get a chance to toss any treats to the pooch before Karen scrambled to grab the dog.HER: DON'T YOU TOUCH MY DOG!!!!!That's when I started video recording with my iPhone, and when her inner Karen fully emerged and took a dark turn…

Publiée par Christian Cooper sur Lundi 25 mai 2020

Dorothée Audibert-Champenois Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images capture d’écran Christian Cooper