Une fillette de 11 ans paralysée par un pistolet Taser pour un vol de nourriture et de vêtements

Vues : 4646

« Ma chérie (…) Quand je dis arrête, tu t’arrêtes. Tu sais que tu es attrapée. Arrête-toi juste. Ça me fait mal au cœur de te faire ça ». La scène se déroule entre un policier Ken Brown et une jeune fille de 11 ans sur le parking du magasin d’alimentation Kroger dans le comté de Hamilton (Ohio).

La fillette est accusée par un agent de la ville de Cincinnati, d’avoir volé des marchandises dans ce magasin de grande distribution. L’enfant se trouvait à l’extérieur de l’Entreprise quand le policier Ken Brown, a utilisé un pistolet à impulsion électrique, pour la ramener à l’intérieur de l’établissement.

Accusée d’entrave à la justice, l’enfant de 11 ans aurait dérobé pour plus de 50 dollars de nourriture et de vêtements, avec la complicité de deux autres mineurs.

Une affaire qui dérange les autorités et interpelle le maire adjoint de la ville de Cincinnati. Même si le règlement laisse le choix aux agents de police, d’utiliser cette arme de défense sur des enfants de plus de 7 ans, le chef de la Police, Eliot Isaac, a indiqué, être préoccupé par l’utilisation de la force sur les mineurs, et, l’élu se demande, si ce recours était approprié. Le pistolet Taser est une arme d’auto-défense puissante, il envoie sur sa cible deux aiguillons (des dards) qui délivrent une décharge électrique de plusieurs dizaines de milliers de volts, paralysant temporairement la cible.

Les agents présents ce lundi soir, ont déclaré que la fillette avait résisté à son arrestation en tentant de fuir mais l’agent Ken Brown n’aurait pas averti l’enfant qu’il possédait un Taser.

Le policier incriminé aurait déclenché sa caméra après les faits en commentant son acte et en le regrettant : « Vous savez ce que c’est ma chérie ? C’est pourquoi il n’y a pas de magasins d’alimentation dans la communauté noire, à cause de tout cela. » explique l’officier Ken Brown à la fillette.

Les responsables de la police du comté n’ont pas précisé si l’agent Ken Brown encoure des mesures disciplinaires.

Le maire-adjoint Christopher Smitherman a déclaré à WLWT-TV qu’il avait ouvert une enquête pour déterminer exactement ce qu’il s’était passé ce lundi soir aux environs de 21h30.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebokk Twittter C’news Actus Dothy
Images capture d’écran