Une fillette de 18 mois tombe d’une fenêtre d’un navire de croisière et succombe à ses blessures

La fillette de 18 mois était en vacances avec sa famille sur le navire de croisière Freedom of the Seas quand elle a glissé des bras de son grand-père. L’enfant en bas âge a fait une chute de 50 mètres sur le béton du quai panaméricain de San Juan dimanche après-midi. Elle a succombé à ses blessures quelques heures plus tard à l’hôpital San Juan de Porto Rico.

Au moment de l’accident, le navire Freedom of the Seas était encore amarré dans la capitale et la petite victime passait des vacances avec toute sa famille sur le Freedom of the Seas cruise ship, exploité par le Royal Caribbean cruise line.

La fenêtre d’où est tombé l’enfant de 18 mois

Salvatore Anello le grand-père maternel de l’enfant, tenait le bébé au dessus du vide, depuis une fenêtre du 11ème pont du navire. Il aurait glissé en faisant un jeu et la fillette serait tombée lourdement sur le sol indiquent les autorités de l’île.

Le navire de croisière

Les passagers horrifiés ont décrit le « cri de douleur » de la maman :
« Nous avons entendu les cris des membres de la famille parce que nous étions très proches du lieu de l’accident », a déclaré un passager. « Ce cri de douleur ne se compare à aucun autre cri » a ajouté un autre témoin. selon le quotidien local Primera Hora, la chute fatale a eu lieu à 16h27, heure locale.

Le grand-père maternel de la petite victime

Les grands-parents paternels et maternels de l’enfant, ses parents et son jeune frère, ainsi que d’autres membres de sa famille, étaient tous à bord du navire au moment du drame. Alan Wiegand, le père de l’enfant a été identifié comme étant un policier de South Bend dans l’Indiana.

Elmer Román, le responsable du département de la Sécurité publique à Porto-Rico, a indiqué que le grand-père jouait avec la fillette quand elle lui a glissé des bras. « Il n’a pas été possible d’interroger la famille », a-t-il annoncé, ajoutant qu’elle était sous le choc et recevait un soutien médical et spirituel.

La division des homicides enquête sur les causes réelles du décès. L’enfant aurait eu deux ans en décembre prochain.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesDMail