Une foule impressionnante au meeting du Gran Sanblé pou Ba Péyi-a An Chans

Vues : 2340

Hier soir (10 décembre), Alfred Marie-Jeanne, ses têtes de sections et d’autres colistiers étaient présents au Lamentin afin de s’adresser à la population. La liste Gran Sanblé pou Ba Péyi-a An Chans a réuni une foule impressionnante.

gran-sanble-place-neg-maron

Malgré la pluie, ils étaient près de 2000, selon les organisateurs, à avoir fait le déplacement pour écouter le discours du parti né d’une fusion inattendue. C’est devant la statue du Neg Mawon à Places d’Armes au Lamentin qu’ils se sont adressés à la population.

12316673_10208332655822905_3959330853845659402_n

Chacun à leur tour, parmi eux Alfred Marie-Jeanne, Claude Lise, Miguel Laventure ou encore Yan Monplaisir. Tous étaient présents pour rassurer et informer la population sur la fusion des deux listes. Un rassemblement qui vient aussi en réponse au meeting improvisé de Serge Letchimy mardi dernier sur le Malecon de Fort-de-France.

gran-sanble-pou-ba-peyi-a-an-chans-signature-contrat

C’est à cette occasion que le contrat de mandature, signé par Yan Monplaisir et Alfred Marie-Jeanne, a été présenté. C’était l’occasion de contredire les arguments avancés par le camp adverse. En voici les grandes lignes : le redressement économique et social de la Martinique, une meilleure gestion des finances publiques, une politique de valorisation des talents ou encore un pacte de moralisation de la vie politique.

Autre point important; il est précisé dans ce contrat un pacte de stabilité statutaire durant la mandature. Cliquez sur le lien suivant pour accéder au Contrat de mandature Gran Sanblé pou ba péyi a an chans.

Cela veut dire que durant six ans la question du statut de la Martinique ne sera pas évoquée. Pour rappel Yan Monplaisir est nationaliste, alors qu’Alfred Marie-Jeanne est indépendantiste. Beaucoup de personnes avaient peur qu’une fois au pouvoir le MIM, car c’est principalement de lui qu’il s’agit, s’engage vers l’indépendance. Les deux hommes l’assurent cela n’est pas à l’ordre du jour, la priorité est donné au redressement économique et social de la Martinique et au respect de son environnement naturel. Il faut rappeler que la liste d’Alfred Marie-Jeanne est arrivée en tête au Lamentin avec seulement huit bulletins d’avance.

Ce meeting permettra-t-il au Gran Sanblé pou Ba Péyi-a An Chans de creuser l’écart et ainsi de conforter sa première place ? Réponse ce dimanche 13 décembre.

A.G