Une maman avoue avoir tué son fils de 8 ans

Devant la juge Navindra Singh de la Haute Cour de Demerara au Guyana, Sonia King, 31 ans, a avoué, mardi 18 juin, avoir tué son fils Emmanuel King, âgé de 8 ans, chez elle à Demerara en 2016. La mère qui a plaidée coupable comparaît  pour homicide. Selon les informations de la presse locale, l’enfant vivait chez sa mère et son beau-père, Robert, à Parfaite Harmonie, Onderneeming, West Bank Demerara.

Sonia King était représentée par l’avocat Mark Conway, tandis que l’État était représenté par les procureurs Teriq Mohamed, Tuanna Hardy et Sarah Martin.

La jeune femme est accusée d’avoir tué son fils Emmanuel le dimanche 21 février 2016 au domicile de la famille à La Parfaite Harmonie au Nord-Ouest du Guyana.

Le site en ligne le Guyana Chronicle rapportait que lorsque Sonia King avait été arrêtée en 2017, elle avait d’abord annoncé à la police que son fils était mort après avoir chuter d’un arbre un peu plus tôt dans la journée. Mais elle a ensuite fait une déclaration officielle aux enquêteurs du commissariat de Den Amstel et confessé avoir étouffé son fils. Le jour du drame, Sonia King et le petit Emmanuel étaient au lit chez eux lorsque la maman a placé un drap sur le visage de l’enfant et l’a étouffé.

Selon les résultats de l’autopsie, Emmanuel est décédé des suites d’une suffocation et non de blessures conséquentes à une chute.

La meurtrière a avoué son crime et reviendra devant le tribunal le 16 juillet 2019 pour son jugement définitif. Les raisons de cet infanticide ne sont pas connues.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy – Images Guyana Chronicle