Une martiniquaise élue Présidente du Conseil interculturel de Montréal

Vues : 542

Marie-Aline Vadius, est une femme parfaitement intégrée dans la société montréalaise. C’est une élue respectée, c’est une femme qui prend part à tous les projets contre toutes formes d’exclusion. Elle rencontre des personnalités qui l’encouragent à poursuivre son combat de femme montréalaise et de femme antillaise.

mav

Marie-Aline Vadius est martiniquaise et canadienne, le Conseil de la ville de Montréal (le CiM) vient de lui renouveler sa confiance comme présidente. Une occasion de mieux connaître la Présidente du CiM, de prendre connaissance du poste qui lui est attribué au sein de cette instance consultative municipale et de savoir qui est cette femme qui s’engage et qui est aussi une référence pour ses compatriotes immigrés comme elle dans Montréal.

vdius-6

Marie-Aline Vadius est née à Fort-de-France en Martinique. Mère de famille, la foyalaise a passé une grande partie de son enfance en France tout en faisant de fréquents voyages sur son île. Jeune antillaise, elle a également vécu en Guyane française.

vadius-8

En 2002, Maire-Aline Vadius s’installe à Montréal et intègre la commission scolaire de Montréal. Elle est titulaire d’une maîtrise en gestion de l’éducation et titulaire d’un 3ème cycle en gestion de l’éducation et de la formation.

marie-aline-vadius-4

Employée dans une entreprise en Martinique, la jeune femme part en mission à Montréal. Cinq années durant lesquelles Marie-Aline Vadius occupe un poste de consultante et enseigne la gestion de réseau informatique. Dans le même temps, la martiniquaise qui s’intéressera très vite aux questions liées aux droits des femmes devient une citoyenne active elle choisit de soutenir les jeunes en difficulté et les adultes en voie d’insertion professionnelle.

Marie-Aline Vadius a gravi différentes étapes pour favoriser son intégration, a poursuivi sa formation dans l’éducation et l’enseignement et dix ans plus tard, en 2012, l’antillaise devient membre du Conseil interculturel de la ville de Montréal au Canada.

marie-aline-vadius

Le 22 novembre dernier, Maire-Aline Vadius appréciée pour ses compétences professionnelles et son implication dans la société montréalaise, est élue Présidente de « l’instance consultative en relations interculturelles ». Le Conseil municipal de la métropole vient d’entériner sa nomination ainsi que celle de six autres nouveaux membres.

vadius-13

Présidente du Conseil interculturel de la ville de Montréal, avec ses 15 collaborateurs, Marie-Aline Vadius donnent « des avis sur toute question d’intérêt pour les communautés culturelles ou portant sur les relations interculturelles ». Les membres du Conseil estiment que : « La Ville de Montréal joue un rôle de chef de file dans le domaine de la lutte contre toutes formes de racisme et d’exclusion » sur un territoire qui compte environ 1,6 million d’habitants où des citoyens originaires de plus de 120 pays parlent près de 200 langues et dialectes.

sabine-mompierre-vadius-7

Le multiculturalisme est donc un sujet important à Montréal, qui est pour les migrants une métropole qui fascine et qui séduit, ouverte en même temps sur l’Amérique du Nord et sur l’Europe.

Les données statistiques sont formelles, plus d’une personne sur deux est issue directement ou indirectement de l’immigration.
Beaucoup d’instance gouvernementale ou associatives développent des politiques adaptées, pour lutter contre les inégalités, contre le racisme et toutes le formes d’exclusion culturelle et sociales.

vadius-10

Maire-Aline Vadius a inscrit son engagement dans ce sens, comme ici en décembre dernier lors de la Conférence « l’Art de l’inclusion », elle a eu l’occasion de partager ses observations avec Michaelle Jean, Secrétaire générale de l’OIF (l’Organisation internationale de la Francophonie).

marie-vadius

D’origine haïtienne, Michaelle Jean a été désignée à ce poste lors du Sommet de la Francophonie en 2014 qui s’est tenu à Dakar au Sénégal. Michaelle Jean, ancienne gouverneure générale du Canada, est en poste depuis janvier 2015.

vadius-12

A l’instar des femmes de pouvoir, Marie-Aline Vadius est sur tous les fronts. En 2009 et 2010 , l’antillaise a été membre du conseil d’administration « d’Action Travail des Femmes ». Cet organisme qui lutte pour la défense des droits des femmes en favorisant leur accès à l’emploi vient également en aide aux personnes ayant des limitations fonctionnelles : déficience motrice, sensorielle, troubles d’apprentissage ou problèmes d’adaptation sociale.

15369910_1836290209927396_7012314984781610718_o-1

De 2012 à 2014 Marie-Aline Vadius fût également membre du conseil d’administration de l’Ancre des jeunes, un organisme qui prévient le décrochage scolaire.

Active aussi pour la communauté antillaise, Marie-Aline Vadius, la Présidente du Conseil interculturel se dit « motivée par le désir de créer un dialogue ouvert avec tous afin de faire tomber les préjugés et dissoudre la peur de l’inconnu qui nuit aux rapprochements humains ».

Dorothée Audibert-Champenois/Fbook C’news Actus Dothy
Photos Fbook/CiM