Une Martinique sans sida : c’est possible !

La Journée Mondiale de lutte contre le Sida est l’occasion pour l’ARS Martinique et ses partenaires de rappeler les deux comportements à adopter : se faire dépister régulièrement et se protéger.

Mardi 1er décembre aura lieu la Journée Mondiale de lutte contre le Sida (JMS). Cet événement sera l’occasion pour l’Agence Régionale de Santé de Martinique et le CoreVIH de rappeler l’importance de l’utilisation du préservatif et du dépistage.

Au masculin ou au féminin, le préservatif reste la seule protection efficace contre le sida et les infections sexuellement transmissibles (IST). Quant au dépistage, la recommandation est simple : c’est au moins une fois par an et à chaque changement de partenaire sexuel.

Ces deux pratiques doivent durablement s’ancrer auprès de tous comme de véritables réflexes pour se protéger et protéger les autres contre le VIH et les Infections Sexuellement Transmissibles (IST).

Pour rappel, plusieurs types de tests de dépistage du VIH sont aujourd’hui facilement accessibles :

• Le test Elisa de 4ème génération
Réalisé en laboratoire public ou privé, il permet un dépistage des infections récentes.

• Le test rapide d’orientation diagnostique (Trod)
Ce test de dépistage rapide, permet d’obtenir un résultat en moins de 30 minutes. Un résultat négatif ne pouvant être interprété en cas de prise de risque de moins de 3 mois, il sera utile de le contrôler. Le résultat positif d’un Trod doit être confirmé par un test conventionnel de type Elisa de 4ème génération.

• Les autotests de dépistage du VIH
Ce test est réalisé directement par l’intéressé et le résultat obtenu rapidement. Il est commercialisé en pharmacie, sans prescription médicale et sans autorisation parentale, sous la forme d’un kit contenant une notice d’information et tous les éléments nécessaires à sa réalisation. Le résultat positif doit être confirmé par un test Elisa de 4ème génération. L’autotest est moins performant en cas d’infection récente.

En cette période de crise sanitaire, les différentes structures d’accompagnement et de dépistage restent ouvertes au public aux jours et horaires habituels dans le respect des gestes barrières. La liste des centres est disponible sur le site www.faitesledepistage.fr

La Martinique fait partie des régions françaises les plus touchées par le VIH et les IST. Concernant le VIH, 1 124 personnes sont actuellement suivies au CHU de Martinique et, en 2019, 37 nouveaux diagnostics positifs ont été enregistrés.