Une pensée pour les habitants de l’Île Maurice, victimes d’inondations meurtrières

Vues : 181

De l’eau jusqu’à la taille en peu de temps, les habitants ont été surpris

Dix personnes ont péri dans des inondations consécutives à des pluies torrentielles qui se sont abattues samedi sur Port-Louis, capitale de l’île Maurice.

Les corps de six victimes ont été découvertes dans un tunnel piétonnier dans le centre de Port-Louis, un septième a été retrouvé dans un jardin et deux autres dans un parking souterrain. Une dixième personne est décédée d’une crise cardiaque lors de la brusque montée des eaux.

152 mm de précipitations en moins de 2 heures ! Les habitants de Port-Louis ont été pris de cours.

Les services météorologiques ont indiqué dans un communiqué que 152 mm de précipitations s’étaient abattues en 90 minutes samedi sur Port-Louis. La moyenne des précipitations à Maurice en mars, mois le plus pluvieux, est de 220 mm. «On avait prévu du mauvais temps et de la pluie, mais pas de cette intensité et en un temps aussi court», a déclaré Balraj Dumputh, directeur des services météorologiques mauriciens.

    Des centaines d’automobiles ont été emportées par les flots.

Les fortes pluies meurtrières du week-end ne sont pas liées au passage d’un cyclone. Ces orages s’expliquent une oscillation (appelée l’oscillation Madden-Jullian), qui traverse le Pacifique entre Madagascar et le Pacifique en passant par l’île Maurice. Cette oscillation est génératrice d’une forte convection sur cette zone, avec la naissance de puissants orages, qui peuvent même, dans certains cas, entraîner la naissance de cyclones tropicaux. Il se trouve que l’île Maurice se trouvait justement au cœur de cette oscillation le week-end dernier ; facteur aggravant, l’immobilité de cet amas nuageux convectif, ce qui a pu contribué à renforcer l’intensité des orages et les dégâts très importants survenus dans la capitale politique et économique de l’île Maurice.

Les autorités ont décrété lundi jour de deuil national face à cette tragédie et a annoncé qu’il serait férié.

Source AFP

Photos : leparisien.fr