Une pétition contre la Mercury Beach à Grande Anse

Vues : 6271

La Mercury Beach 2018 doit avoir lieu au mois de juillet prochain dans la ville des Anses d’Arlets et  des riverains mécontents, ont lancé une pétition en ligne « afin d’interdire la tenue l’évènement à Grande Anse. »

Le collectif « Tous ensemble pour preserver la baie de Grande Anse et son écosystème » avait déjà manifesté son désaccord sur les réseaux sociaux.

Dans la pétition, adressée au maire de la commune, Eugène Larcher, les riverains évoquent les deux raisons principales qui les ont poussé à poursuivre leur action , la sécurité et l’écosystème :

– La SECURITE. Elle ne pourra pas être assurée en totalité et vous le savez. Coté terre, le chemin que l’on emprunte pour accéder à la plage, aux restaurants et aux maisons est beaucoup trop étroit pour y faire circuler des véhicules d’urgences (samu, pompier) en plus des festivaliers. C’est notre seul et unique accès. Les forces de l’ordre auront beaucoup à faire. Coté mer, la baie est bien trop petite pour y accueillir 400 à 600 bateaux + 4000 et 7000 personnes. Aucun hélicoptère ne pourra atterrir en cas d’urgence. Les forces de l’ordre ne pourront pas sécuriser toute la zone.

– L’ECOSYSTEME. Protégeons les tortues ! Organiser la Mercury beach à Grande Anse ferait fuir les tortues qui y vivent et s’y reproduisent. Préservons-les ! Les hélices des bateaux pourraient les blesser voir les tuer, les ancres abimer les herbiers, l’essence et autres déchets les feront fuir à jamais.

Pour Gilles Wan Ajouhu, organisateur de l’évènement, ces arguments ne tiennent pas la route; ce dernier insiste que la Mercury Beach a toujours répondu aux critères liés à la préservation de l’environnement depuis la première édition.

Pour l’instant la pétition (ici) a déjà obtenu 450 signatures. Un retour de la Mercury Beach en Martinique qui fait débat après quatre années à Sainte-Luce qui regrette le départ de l’évènement.