Une prof d’anglais accusée d’atteintes sexuelles envers une collégienne

Vues : 6

Une enseignante de collège de 34 ans est convoquée le 3 juin au tribunal correctionnel de Lille, prévenue d’atteintes sexuelles sur mineure de moins de 15 ans par personne ayant autorité et propositions sexuelles en utilisant un moyen de communication électronique a-t-on appris jeudi 25 avril de source judiciaire.

La femme est soupçonnée d’avoir entretenu une liaison avec une collégienne de 14 ans du 1er septembre 2011 au 24 avril 2013.

Selon « La Voix du Nord », qui a révélé l’affaire, l’enseignante et la collégienne ont reconnu lors de leurs auditions entretenir une relation amoureuse « consentie » d’après l’enseignante citée par une source proche du dossier.

C’est la mère de la collégienne, scolarisée au collège  Louise Michel de Lille, qui a signalé les faits. La professeure d’anglais est prévenue également d’avoir fait des propositions sexuelles à la même élève par SMS. Placée en garde à vue depuis mardi à l’hôtel de police de Lille-Sud, elle a été déférée jeudi après-midi et remise en liberté, mais avec plusieurs obligations et interdictions rapporte le quotidien.

L’enseignante a été placée sous contrôle judiciaire avec interdiction d’entrer en contact avec la jeune fille et ses proches, de se rendre aux abords et dans l’enceinte du collège ainsi que l’obligation de suivre des soins psychologiques.

« Par mesure conservatoire », le rectorat de Lille a décidé de suspendre l’enseignante jusqu’au jugement. Elle sera également accompagnée par la médecine de prévention.  « Il a été demandé au chef d’établissement d’être particulièrement vigilant dans l’accompagnement de l’élève », a précisé le rectorat.

Dominique Levêque, directrice du cabinet du recteur,  explique que c’est le chef d’établissement qui leur a signalé les faits, qu’elle qualifie de « graves ». « Les informations données par le chef d’établissement ont été prises très au sérieux », et le rectorat a « agi rapidement », en mutant l’enseignante et en prévenant le procureur.

Source : nouvelobs.com