Une soirée carnaval « Antan Lontan » fait polémique

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :
soiree-antan-lontan

Une soirée carnaval intitulée « Antan Lontan, le passé au présent » suscite la polémique sur les réseaux sociaux. La raison, le descriptif de l’évènement qui scandalise les internautes.

Les organisateurs de la soirée « Antan Lontan, le passé au présent » ont choqué les internautes avec le descriptif de leur évènement ci-dessous :

« Que vous soyez coiffe, madras, maré têt, bijoux créoles, maxi robe ou mini costume, laissez-vous embarquer par les plaisirs de la culture locale !

Colons, esclaves, affranchis, mulâtresses, marchandes, coupeurs de canne, sans oublier les matadors !

Vous êtes tous conviés de 22h à 4h, dans les jardins de la Distillerie Dillon, en plein centre de la capitale, pour une soirée historique & mémorable ! Chouval bwa, dlo coco, sinobol, sorbet coco, tous les ingrédients sont là pour revivre la belle époque avec : »

Les internautes se disent choqués par la formulation du descriptif, pour eux « colons, esclaves, affranchis … » cela ne peut en aucun cas représenter « la belle époque ». De nombreux internautes dénoncent le texte de cette soirée qui touche à « la mémoire du peuple martiniquais et à son histoire douloureuse ».

Comme le mentionne une autre internaute, cela rappelle le cas du bwadjak négrier au Carnaval de Fort de France, interdit de défiler par le Maire.

« Nous voilà rendus, là où nous allions…
En d’autres termes… mi nou rivé là nou té ka alé a!
Au carnaval de nous mêmes! …
Bref, pathétique!
L’année dernière, on gueulait contre un bateau négrier, cette année nou adan bato là…
En plus, à l’Habitation Dillon, pa mantjé ayin! »

Suite à la polémique, les organisateurs ont changé le descriptif de la soirée. Désormais on peut lire :

« Que vous soyez coiffe, madras, maré têt, chapeau bakoua, bijoux créoles, maxi robe ou mini costume, laissez-vous embarquer par les plaisirs de la culture locale ! 

Robes traditionnelles et modernes, madras en haut, madras sans bas, coupeurs…de canne, chasseurs…de serpents, marchandes, sans oublier les matadors !

Vous êtes tous conviés de 22h à 4h, dans les jardins de la Distillerie Dillon, en plein centre de la capitale, pour une soirée historique & mémorable ! »