Une Sud-Africaine donne naissance à 10 bébés : Le père déclare que les bébés n’existent pas

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés :

La semaine dernière, une femme en Afrique du Sud a déclaré avoir battu un record du monde en donnant naissance à 10 beaux bébés en une seule grossesse. Maintenant, le père et sa famille doutent de l’existence des décuplés.

Tebogo Tsotetsi, le petit ami de la mère Gosiame Sithole, a publié mardi une déclaration disant qu’en raison de son incapacité à joindre Sithole et à vérifier ses affirmations, il pense qu’elle n’a jamais donné naissance à 10 bébés.

« Les incertitudes actuelles et le discours public sur les décuplés sont une préoccupation majeure pour la famille », indique le communiqué, « surtout en l’absence de toute preuve de l’existence des décuplés autres que les messages téléphoniques et WhatsApp de la mère ».

Auparavant, Tsotetsi avait demandé aux gens d’arrêter de leur donner de l’argent à tous les deux parce que Sithole ne révélerait pas où se trouvent les enfants.

Dans des déclarations à Pretoria News, un média local en Afrique du Sud, Tsotetsi a déclaré que la dernière fois qu’il avait vu Sithole, c’était le 7 juin, juste avant qu’elle ne soit transportée à l’hôpital Mediclinic Medforum avec des douleurs.

Il a reçu d’elle un SMS le lendemain pour lui faire savoir qu’elle avait accouché de sept garçons et trois filles après 29 semaines de grossesse, avec l’aide de quatre médecins, deux gynécologues et cinq infirmières.

Mais cette information était suivi d’une consigne : il ne pouvait pas venir les voir, car l’hôpital n’autorisait pas les visiteurs en raison de la pandémie de COVID-19.

« J’ai par la suite insisté sur le fait qu’en tant que père, j’aimerais venir à l’hôpital pour voir nos nouveaux-nés », a déclaré Tsotetsi dans sa déclaration.

Mais cela ne s’est pas produit. Sithole a déclaré à Tsotetsi qu’elle avait été transférée à l’hôpital universitaire Steve Biko pour des soins postnataux et qu’elle non plus n’avait pas vu les bébés.

Depuis la supposé naissance des décuplé il y à une semaine, la seule fois où Tsotetsi a déclaré avoir vu Sithole, c’est à partir d’un selfie qu’elle lui a envoyé. Sur la photo, elle est recouverte d’une robe noire et blanche à motifs et elle ne tenait pas d’enfants.

Les médecins de Mediclinic et Steve Biko ont déclaré aux médias locaux qu’ils n’avaient pas mis au monde 10 bébés et que Sithole n’avait jamais été prise en charge dans leurs établissements.

« Nous pouvons confirmer qu’aucun de nos établissements n’a été impliqué dans les soins obstétricaux de cette patiente ou de ses décuplés », a déclaré un porte-parole de Mediclinic au Sunday Times.