USA – République Dominicaine : Un antillais dénonce les Afro-latinos qui dénigrent leurs origines africaines

Vues : 3133

Jason Rosario est né aux États-Unis mais reste très attaché à sa culture caribéenne.

Ses parents qui habitent aux Etats Unis sont de la République Dominicaine (voisine d’Haïti) et Jason Rosario revendique ses racines noires dans une société largement dominée par 75 % de métis (Blanc, noir et Taïno). Aux Etats-Unis, les noirs originaires de la République Dominicaine se heurtent à de nombreux dominicains qui refusent leurs origines africaines préférant être classés comme des Afro-latinos.

Parmi les milliers de dominicains qui participaient à la 36 ème parade annuelle de la grande fête dominicaine le dimanche 13 août dernier à New York (le Dominican Day)  un originaire de la République Dominicaine a retenu l’attention de la presse américaine.

Le magazine en ligne The Grey faisait un reportage sur les activités caritatives de Jason Rosario au sein d’organisations humanitaires. C’était pour le volontaire de 38 ans, une occasion de dénoncer les préjugés racistes de ses compatriotes dominicains.


Fier de porter les couleurs du Pays dont sont originaires ses parents, Jason Rosario est de toutes les manifestations qui s’organisent pour les ressortissants de la République Dominicaine.

Pour l’antillais, le peuple dominicain a un héritage africain qu’il ne peut contester même si une grande partie de la population descend des  indiens Taïnos. Une ethnie amérindienne qui occupait les grandes Antilles avant l’arrivée des européens au XV ème siècle.

En réponse à ceux qui nient ou ignorent leur culture africaine, Jason Rosario a fondé The Lives of Men. Il s’agit d’une plate-forme médiatique qui sensibilise les dominicains sur leurs origines grâce aux différents documents qui racontent les épopée des héros ou inconnus noirs d’Afrique.

Même loin des réalités de sa région, Jason Rosario se mobilise et participe à de nombreuses missions vers l’île.

Face au système de Sécurité sociale, mis en place en 2003 qui reste encore inefficace et ne permet pas aux Dominicains de se soigner, des ONG organisent des missions de santé en République dominicaine. Régulièrement, l’afro-américain quitte les USA pour la région Caraïbe, pour participer à des activités humanitaires.

Cette année, Rosario a accepté une mission médicale en République dominicaine avec Waves of Health qui est une organisation à but non lucratif, fondée en 2007.


La mission de Waves of Health en République Dominicaine consiste à améliorer la santé des citoyens dominicains défavorisés dans la grande région de Dajabón, située dans la région du nord-ouest de la République dominicaine. Une équipe interdisciplinaire a organisé un centre de traitement où les patients sont soignés et médicalement évalués. L’organisation, Waves of Health s’y rend deux fois par an et fourni également des médicaments pour les maladies aiguës ou chroniques. Jason Rosario sera sûrement à la prochaine mission de l’organisation Waves of Health qui est prévue en novembre 2017.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy
ImagesTheGrio


4 commentaires :

  1. Lutin

    Je comprend pas la premiere phrase de votre article, ils renient leurs origines africaines preferant etre classé comme afro latino?! Mais c’est pas ca qu’ils sont?

  2. Lutin

    Apres le pb des dominicains avec les noirs c’est que pour eux c’est assimilé a des haitiens…. Et ces derniers quand ils étaient puissant militairement ont envahi toute l’ile et leurs en ont fait voir de toutes les couleurs.

  3. Mélanie

    Pourquoi dire Antillais au lieu de préciser qu’il est Dominicain . Haiti n’a pas été tendre avec la République Dominicaine durant leur invasion . De gros impots ont été imposés aux Dominicains pour financer la dette d’indépendance Haïtienne

  4. Mélanie

    Les Dominicains n’ont rien à voir dans cette histoire , c’est une volonté de leur gouvernement de considerer le peuple Dominicain parmi les  » Amérindiens » quelque soit la couleur de leur peau . Un peu comme la France qui dit nos ancêtres les Gaulois même à ceux qui ne le sont pas , les Normands , les Corses par exemple . Si ce moyen contribue à unifier le pays , pourquoi pas?

Les commentaires sont fermés