Babette de Rozières, Valérie Trierweiler et Morgane Thérésine coupent le cordon bleu du Salon de la Gastronomie des Outre-mer 2019

Du vendredi 1er février au Dimanche 3 février 2019, des dizaines de milliers de visiteurs ont foulé le tapis rouge du Salon de la Gastronomie des Outre-mer et de la Francophonie. Cette année qui signait la quatrième édition, a été pour nombre de curieux, un nouveau succès. Pour d’autres une découverte de l’art culinaire des outre-mer, associée à la richesse du terroir métropolitain.

Anne Hidalgo et la Maire de Paris, fidèle alliée du Salon de la Gastronomie des Outre-mer

Venus du fin fond de la Louisiane, plusieurs artistes chanteurs et gastronomes ont attiré une foule avide de se frotter à la culture louisianaise. Malgré l’engouement pour des stands bien achalandés, un seul regret pourtant, la Guadeloupe, selon certains visiteurs, était sur-représentée encore cette année. Entre musique et cuisine des Chefs étaient particulièrement attentifs. aux épreuves de jeunes candidats qui concourraient pour le célèbre Trophée  Babette 2019.

Entrée du Hall 5.1 à la Porte de Versailles

Au numéro 1 du Parc des exposition, Porte de Versailles à Paris, 6 000 m2 étaient exclusivement dédiés au Salon de la Gastronomie des Outre-mer et de la Francophonie (le Sagasdom). Fondé en 2015 par la guadeloupéenne, Babette de Rozières, l’événement dédié à l’Art culinaire créole et francophone est en passe de devenir une institution à Paris. Chaque année, cette rencontre est attendue par le public qui l’apprécie pour la qualité des prestations offertes, la diversité de produits présentés par plus d’une centaine d’exposants et l’aspect ludique et pédagogique de débats sur le thème du « Bien Manger » en famille et en société.

Marie Sauce (Pdte des Toques Françaises) et Stéphane Layani à droite (Dr du Marché de Rungis)

Stéphane Layani, du grand Marché de Rungis, Anne Hidalgo, la maire de Paris, Patrick le Président de la Grande Métropole et de nombreuses personnalités, Jean-Michel Martial du Créfom, Thomas Levet de la Caisse d’Epargne d’Île de France ont assisté vendredi 1er février, à la cérémonie d’ouverture du Salon culinaire.

Morgane Thérésine,  Miss Guadeloupe 2016 et 3ème dauphine de Miss France 2017

Pour sa première visite au Salon, la journaliste politique, Valérie Trierweiler, a eu l’honneur de coupé le cordon bleu, lançant officiellement 3 jours de fête, de musique et de dégustation autour de 130 exposants de différentes régions. Morgane Thérésine, Miss Guadeloupe 2016 assistait  Valérie Trierweiler, laquelle à la demande des médias, a remis aux festivaliers proches, un bout de ce ruban symbolique.  L’édition 2019 commençait.

Valérie Trierweiler et Nicoletta

L’Odeadom, qui a pour objectif de soutenir l’agriculture ultramarine à travers la Politique Agricole Commune a dans son discours d’ouverture, renouvelé son soutien aux professionnels du secteur. Dans le Salon de la Gastronomie des Outre-mer, ce sont des produits transformés qui sont surtout mis en valeur et testés par les parisiens, les ultramarins et les touristes en visite dans la capitale. Sous le haut patronage du Ministère de l’Agriculture et de l’alimentation, le Salon recevait pour cette énième édition, les meilleurs Chefs cuisiniers français. Michel Roth, invité d’honneur du Salon est un des « Meilleurs Ouvriers de France » et « Bocuse d’Or » quand le jeune guadeloupéen, Jérôme Bertin est élu aux prestigieux clubs des « Toques Françaises ».

Le stand cubain au Salon de la Gastronomie des Outre-mer 2019

Côté musique, MAJ, la prêtresse de la biguine antillaise a ouvert le bal dans l’esprit du Salon qui célèbre tant la modernité que la tradition, en cuisine comme sur scène. C’est aussi la volonté de Babette de Rozières, la Fondatrice du Salon de la Gastronomie, dont l’idée est de préserver les traditions des cuisines des Antilles, de la Guyane, de Saint-Pierre, de la Réunion, de Mayotte, de Tahiti, de la Calédonie ou de Wallis et Futuna. Dans le même temps, en promulguant ce savoir-faire ancestral, la fondatrice propose à des artistes ultramarins de performer devant des milliers de consommateurs potentiels. Sylviane Cédia et sa guitare a chanté son pays la Guyane, Sarah Savoy a étonné les visiteurs, son accent, sa culture louisianaise et son accordéon, les ont séduits.

Sarah Savoy, artiste et gastronome de la Louisiane

Sur le podium des animations, Mike, à la présentation, était en charge d’annoncer plusieurs groupes folkloriques, D’Lys des Îles animé par la martiniquaise Céline Patole, les échasses du Cirqu’en vie basé à Valence , Daniel Misaine, infatigable troubadour antillais, la Confrérie du Brie de Meaux, la chanteuse Sabrina, le groupe de musique, chants et danses Ka.Ki.Ka, créé par Monique Cabannais, celui du Madras Contemporain.

MAJ, chanteuse de Jazz et de biguine et sa formation

Entre les Avenues aux senteurs d’épices, Pavots, Vanilles, Piments, Safrans, Canelle, Muscade ou Curry, des restaurants, bars, salons de thé proposaient du poulet boucané, des bokits, des patés salés, des sorbets coco, des assiettes de crudités créoles, des acras, des frites de patate douce. Quant aux, boissons, le soda citron ou la caresse antillaise ont fait saliver les connaisseurs ultramarins. Et comment dresser une table sans faux plis dans les grandes occasions ? Claudine Seymour s’en chargeait à la Table d’Isaure, face à la Case de Babette, cette année décorée en rose et or.

Corine Coman au défilé Glam Ethnik – Miss Guadeloupe 2002 puis Miss France 2003

Le plateau people glamour n’a pas manqué ce vendredi 2 février au Parc des expositions. La martiniquaise/guadeloupéenne Eden a clôturé la seconde partie de soirée dans un défilé ethnique coloré. Des Stars se sont déplacées pour ce show Glam Ethnik, notamment la chanteuse martiniquaise Lynsha, habillée d’une pièce élégante bleue roi de la marque de la créatrice.

Atelier les « Les Marmailles en cuisine »

Parmi les nouveautés de cette quatrième édition, l’atelier « Les marmailles en cuisine » et les deux nocturnes du vendredi et du samedi ont porté leurs fruits. Les enfants confiés à des animateurs se sont révélés de vrais chefs cuisiniers. Et la fermeture du Salon aux environs de 22h 30, pendant deux soirs, a transformé le Hall 5.1 en un grand vidé de rue de Carnaval.

La chanteuse guyanaise, Sylviane Cédia

Guadeloupéens sur-représentés sans doute, mais à l’unanimité, le public s’est largement approprié cet espace caribéen et antillais, devenu durant 3 jours, celui des guyanais, des métropolitains, des mahorais, des haïtiens, des africain, réunionnais, saint-pierrais ou tahitiens.

La pâtisserie Surena de Martinique

Avec le prix du meilleur stand et le prix du Trophée Babette, offert à Spaits Todd,

Spaits Todd et Babette de Rozières

Les invités d’honneur arrivés directement de la Louisiane (Sud des USA), ont gagné également le prix de l’hospitalité. Les autres régions n’ont pas démérité, entre le prix de l’innovation (Délice/poivre patience), celui du coup de cœur de la presse, de nombreux lots ont été décernés aux gagnants ultramarins. Le prix de la meilleure photo a été remis à Alexandre Bol, récompensé pour son iguane.

Alexandre Bol, Babette de Rozières et le rédacteur en chef, Jean-Jacques Seymour

Dimanche 3 février 2019, les exposants ont tiré les rideaux et promis de revenir à la prochaine édition du Salon de la Gastronomie des Outre-mer et de la Francophonie à Paris, peut-être dans les mêmes lieux en février 2020.

Le groupe Ka.Ki.Ka

VIDÉO : Quelques courts extraits des animations de cette nouvelle édition organisée par une équipe soudée autour de la fondatrice Babette de Rozières.

Moments choisis du Sagasdom 2019 (C'news Actus Dothy)

LE SALON DE LA GASTRONOMIE DES OUTRE-MER : Quelques courts extraits des animations de cette nouvelle édition organisée par une équipe soudée autour de la fondatrice Babette de Rozières. Reportage C'news Actus Dothy Babette de Rozières Marâ Marina Marville Marie Sauce Cindy Nanou Julan Seve Mas Sagasdom

Publiée par Antillesboxmail – Dothy sur Mardi 5 février 2019

Reportage Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy
Image Trophée Babette Jimmy Baste