Victoria Jackson tue son bébé de 10 mois mais récolte 4 000 dollars de dons pour l’enterrer «dignement».

La mort de Malachi Jackson date du mois de mai 2019, mais les causes de son décès n’ont été révélées que vendredi 30 octobre soit cinq mois après la disparition tragique de l’enfant. La mère, Victoria Grace Jackson est suspectée d’avoir commis un infanticide et d’avoir manipulé l’opinion publique pour soutirer de l’argent. Elle a pu rassembler plus de 4 000 dollars en dons grâce à une levée de fonds. Elle dort en prison.

Sur les réseaux sociaux, les crowfundings sont souvent le moyen le plus rapide pour aider et soutenir la famille de victimes de toutes sortes maux. Mais certains en abusent et profitent de la générosité des internautes. Victoria Jackson est de ceux-là, la mère désignée comme coupable dans le meurtre de son bébé a su dissimuler son crime et récolter plusieurs milliers de dollars d’aides.

 

L’histoire se déroule en Floride dans la ville de Clearwater, dans le comté de Pinellas. Vendredi 24 mai 2019, Victoria Jackson, 24 ans, appelle le 911 (service d’urgence aux USA), son bébé de plus de 10 mois ne bouge plus dans son berceau, il est dit-elle «insensible».. Les secours amènent l’enfant à l’hôpital Morton Plant où Malachi Jackson n’a pu être réanimé, à 10 mois et douze jours, il est déclaré mort. Sa mère éplorée, crée dans la foulée une page GoFundMe dans laquelle elle demande aux internautes de la soutenir dans cette épreuve : « Je veux offrir à mon fils le meilleur service commémoratif possible.Je n’ai jamais été aussi brisé dans ma vie. S’il vous plaît, aidez-moi à prendre soin de mon bébé une dernière fois ». La maman endeuillée réclame de l’argent à sa famille et à ses amis pour couvrir les coûts des obsèques, relève le quotidien local, le Tampa Bay Times.

Quelques mois passent et Marah Gonzales, qui connait Victoria Jackson depuis le lycée, et a participé à la levée de fonds via la page GoFundMe, contacte la police de Clearwater pour lui faire des révélations. Ce qu’elle leur raconte fera basculer l’enquête.

Cinq mois après le décès du petit, Maria Gonzalès informe les policiers que Victoria Jackson a volontairement étouffé son enfant avec un oreiller. Victoria Jackson est alors entendue par les policiers qui avec de nombreuses preuves incriminantes, l’accusent de meurtre au premier degré. La maman de la petite victime est arrêtée et incarcérée le vendredi 30 octobre 2019 à la prison du comté de Pinellas. Aucune caution n’a été requise, indique les médias américains.

GoFundMe est actuellement en train de rembourser l’argent que les donateurs ont versé pour les obsèques de Malachi Jackson. Et la société de préciser : «Que la plateforme bénéficie de la garantie GoFundMe. Ce qui signifie que tous les donateurs sont entièrement protégés par une politique de remboursement».

La police de Clearwater ne sait toujours pas les raisons qui ont poussées la jeune mère de famille à étouffer délibérément son bébé de 10 mois.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesTampaBayTimes