Vidés à Fort de France : « La Justice sera saisie pour poursuivre les organisateurs et les participants » indique le préfet

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Ce dimanche à Fort de France des dizaines de carnavaliers ont décidé de défier les autorités une nouvelle fois. Un vidé a été organisé dans les rues de la capitale, « sans distanciation ni port du masque ». Dans un communiqué le préfet de la Martinique, Stanislas Cazelles dit condamner « ces comportements irresponsables ». Il a également indiqué que « la Justice sera saisie ».

Le préfet de région Stanislas Cazelle réagit au lendemain des vidés qui ont eu lieu dimanche 10 janvier dans les rues de Fort de France. Dans un communiqué intitulé « La responsabilité individuelle : essentielle face à la crise sanitaire » le représentant de l’État en Martinique, « déplore et condamne ces comportements irresponsables de la part des organisateurs et des participants. Sans distanciation ni port du masque, ce défilé est susceptible d’augmenter le nombre de nouvelles contaminations. En effet, bien qu’elle ait largement diminué, la circulation de la covid-19 est toujours active en Martinique ».

Stanislas Cazelle précise encore : « La Justice sera saisie pour poursuivre les organisateurs et les participants. Des mesures de prévention renforcées seront également mises en place. Le préfet appelle à la responsabilité de chacun afin de respecter les mesures de protection dans la lutte contre l’épidémie de la Covid-19. Même si ces mesures sont contraignantes, elles visent à briser les chaînes de contamination et à éviter un nouveau rebond de l’épidémie.

Et le préfet de région conclut en ces termes : « L’épidémie reste stable depuis plusieurs semaines car chacun a fait attention, notamment à Noël et pour le 31 décembre. Les vidés ne doivent pas gâcher en quelques après-midis les efforts de toute la population depuis plusieurs mois. En 2021, nous devons “faire carnaval autrement” pour la sécurité de tous »