Vidés non autorisés à Schoelcher et au Lamentin : le préfet condamne les violences contre les policiers

Rédigé par : Hugo Paterne, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Dans un communiqué en date de dimanche 14 mars, le préfet de Martinique condamne des violences qui se sont produites tôt ce matin contre les forces de sécurité, lors des vidés non autorisés qui ont eu lieu à Schoelcher et au Lamentin.

Plusieurs regroupements de personnes, ni déclarés, ni autorisés, ont eu lieu ce week-end à Schoelcher et au Lamentin. Ces regroupements ont fait l’objet de contrôles des forces de sécurité et ont été verbalisés.

Au Lamentin, les forces de sécurité ont été la cible de jets de projectiles. Les forces de l’ordre ont dû faire usage de gaz lacrymogène afin de disperser les auteurs de ces violences. Un policier a été blessé. Le préfet condamne ces violences contre les forces de sécurité. Des enquêtes seront diligentées pour sanctionner ces comportements violents assure le représentant de l’Etat.

Un policier a été blessé un peu après 6 heures dans une bousculade ce dimanche matin en marge du vidé en pyjama lévé qui s’est formé et qui a défilé au Lamentin.

Les quelques 250 manifestants ont voulu forcer le cordon de sécurité qui avait été mis en place pour les empêcher d’emprunter l’autoroute.

Mais ils ont réussi à s’y rendre.