Vigilance cyclone jaune pour la Martinique

Vues : 7

[Mise à jour du 02 août 2012]

La dépression tropicale N°5 se situe à 815 km à l’Est des îles du Sud des Petites Antilles, par 12.9°N et 53.5 °W. Elle génère des vents soutenus moyens de l’ordre de 55 km/h avec des rafales plus fortes. La dépression N°5 n’a pas encore évolué en tempête tropicale, elle est devenue désorganisée et peu d’évolution est prévue aujourd’hui mais elle pourrait devenir la tempête tropicale ERNESTO demain. La pression au centre est estimée à 1008 mb. Le système se déplace vers l’Ouest à 33 km/h. Elle devrait poursuivre son déplacement vers l’Ouest à l’Ouest-Nord-Nord à la même vitesse. Sa trajectoire l’emmènerait à traverser l’Arc Antillais vendredi. Il est dans l’intérêt des Petites Antilles de suivre avec attention, la progression de ce système. Un avion de reconnaissance est prévu investiguer le système cet après-midi pour identifier les coordonnées exactes de la dépression et son intensité. (chasseur-de-cyclone.com)

A 12h00, le niveau de vigilance est Jaune Cyclone en Martinique. La dépression tropicale (DT) 5 se dirige vers la Martinique qu’elle touchera demain 03 août.

[Article du 01 août 2012]

Selon la préfecture, une tempête tropicale serait possible en Martinique dans la nuit du jeudi 02 août au vendredi 03 août. Nous sommes en alerte ouragan. Soyez très vigilants.

Le temps reste sec et brumeux jusqu’à jeudi, sans averses notables. Ce beau temps ne devrait pas durer avec l’arrivée d’une dépression tropicale, qui pourrait évoluer en tempête tropicale dans les 24h. La tempête tropicale Ernesto devrait traverser l’arc antillais au niveau de la Martinique vendredi après- midi. De forts orages et des pluies sont attendus, de même qu’une mer forte côté Atlantique.

Les averses continueront jusqu’à samedi soir. Le cumul des pluies sera aux alentours de 100 mm en 24 heures. Les cours d’eau sont susceptibles de déborder. Les rafales pourront atteindre 120 km/h, des creux de 1,5 m à 3 mètres sont attendus. Restez attentifs et informez-vous sur l’évolution du phénomène. C’est la première perturbation cyclonique de la saison pour les Petites Antilles. Ce n’est pas un phénomène très intense selon Météo France. L’impact se situe essentiellement au niveau des réactions de cours d’eau et de quelques dégâts dûs au vent.

Images en direct :

( Images rechargées en temps réel )

Image sat

Image sat

Image sat