Vincent Mc Doom : sa mère et son oncle décèdent le même jour


Publié dans : Actualites, People, Presse
Mots clés :
Vues : 177

vincent-mc-doom-et-sa-mere

Vincent et sa mère

C’est un bien triste épisode de la vie du célèbre et non moins excentrique Vincent Mc Doom qui est entrain de se jouer.

C’est en effet une période on ne peut plus triste pour celui dont la planète people n’a aucun secret. Le mannequin androgyne saint-lucien vient de perdre coup sur coup deux êtres chers, à savoir sa maman et son oncle, tandis que son frère cadet se trouve actuellement en soins intensifs.

Depuis le 17 de ce mois, Vincent Mc Doom, 48 ans, est miné par le chagrin. C’est effectivement à cette date que sa maman, Victoire, meurt au domicile familial de Sainte-Lucie, à l’âge de 72 ans. Elle s’était sentie mal, quelques jours plus tôt. Au téléphone avec Vincent, le 11 mai précisera t-il, elle lui disait qu’elle n’allait pas bien du tout. Elle était en fait victime d’un AVC.

Transportée d’urgence à l’hôptal, elle regagnera finalement son domicile, avec l’accord de ses médecins, sous assistance et avec la prescription d’une quantité de médicaments. Elle tirera malheureusement sa révérence ce vendredi 17 mai au matin.

Comble du chagrin, elle décèdera seulement trois heures après avoir appris la mort de son frère, Desmond, l’oncle de Vincent, 75 ans.
« Elle a dit qu’elle voulait le rejoindre, faire le voyage avec lui ». « Je me demande pourquoi Dieu les a appelés. Il avait sûrement une bonne raison, mais c’est très douloureux », confiera Vincent Mc Doom.

Et comme si la douleur n’était pas assez intense, Donovan, le frère de Vincent, à seulement 42 ans, est lui aussi victime d’un AVC ce 11 mai, et se trouve toujours en soins intensifs.

Même s’il est très choqué, Vincent Mc Doom ne se rendra pas aux funérailles de sa maman. Cette décision très difficile dont il a fait part à sa famille s’explique par l’envie et le besoin de discrétion. Lui qui est relativement connu sur son île, déclare : « Je ne voudrais pas qu’ils fêtent mon arrivée et que cela perturbe l’enterrement de ma mère. Ça serait très égoïste. Elle représentait tout pour moi. C’est la première personne qui m’a accepté tel que je suis. C’était la femme la plus tolérante que j’ai jamais connue. C’est la lumière de ma vie qui est partie ».

Cependant il célèbrera une messe, à Paris, en son honneur.

Photo : Twitter Vincent Mc Doom