Violences conjugales : 8 ans de calvaire pour une mère de famille

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés :

Un agriculteur lamentinois a été condamné à 4 ans de prison dont 30 mois fermes. Durant plusieurs années, il s’en est pris physiquement à sa compagne, « sous l’effet de la colère ».

La victime aura attendu 8 années de sévices corporels avant d’oser porter plainte contre son bourreau, auprès des autorités.

« J’étais faible. J’étais vulnérable. Je voulais protéger ma fille. Je me laissais faire » expliquera la frêle jeune femme.

Tout commence en 2012 à Lamentin en Guadeloupe. L’homme maltraite sa compagne avec notamment des viols répétés. Parfois à proximité de leur bébé.

En 2020, c’est l’énième dérapage qui la décide à mettre fin à cette relation toxique, en prenant ses distances. Mais son compagnon ne l’accepte pas.

« J’étais dans une mauvaise passe »

Il revient à la charge. Puis il tente de l’étrangler et l’enferme dans le coffre de sa coiffure. Quelles étaient ses véritables intentions ?

Fort heureusement, la mère de famille parvient à s’enfuir. L’individu est interpellé par une patrouille, non sans avoir menacé une policière.

Lors de sa comparution devant le Tribunal correctionnel, il dira avoir été « dans une mauvaise passe et redirigé sa haine contre elle ».

Ses regrets n’ont pas été suffisants. Il écope de 4 ans de prison dont 30 mois fermes. Il a l’interdiction d’entrer en contact avec sa victime