Violences et saccage d’un restaurant par des « touristes » au Gosier : Ces derniers sont rentrés dans l’Hexagone

Rédigé par : Kayleen Jude, le
Publié dans : Actualites, Guadeloupe
Mots clés : ,

Refoulés d’un restaurant de Bas-du-Fort pour non port du masque et tenues inappropriées, six touristes s’en s’ont pris au personnel, aux clients et au mobilier. Leurs « vacances » terminées, ils sont rentrés dans l’hexagone. Deux d’entre eux sont convoqués en juin prochain devant la justice.

Les faits se sont déroulés dans la soirée de mardi à l’hôtel Fleur d’Epée de Bas-du-Fort, situé sur le territoire de la ville du Gosier.

Alcoolisés et prêts à en découdre, des gens du voyage, venus d’Ile de France et en vacances en Guadeloupe, ont littéralement pété les plombs.

En pleine période de pandémie de covid-19, ils se sont présentés sans masque au restaurant de l’établissement hôtelier.

Selon les nombreux témoins, ces six touristes étaient également légèrement vêtus : les torses et les pieds nus.

Violences volontaires et dégradations

C’est alors que la situation a totalement dégénéré, lorsqu’un agent de sécurité, soucieux du respect des règles, leur a interdit l’accès au site.

Coups de poings, coups de pieds, morsures, injures racistes, mobilier et matériel cassés. Plusieurs blessés seront à déplorer parmi le personnel et les clients.

Agés de 50 à 28 ans, ils ont été interpelés puis placés en garde à vue, et pour certains en cellule de dégrisement, au commissariat.

Venus passer une semaine en Guadeloupe, ils ont regagné l’Hexagone. Deux femmes sont convoquées en juin pour violences volontaires et dégradations.