Violences : Le motard blessé appelle au calme, son avocat s’interroge sur les conditions de l’interpellation

Depuis quatre jours, dans les Hauts-de-Seine, Plusieurs incidents ont éclaté mettant en cause de jeunes adolescents de différentes banlieues d’Ile-de-France. Tirs de mortiers, feux d’artifice, poubelles brûlées, mobilier urbain dégradé, chaque nuit des équipes de policiers sont obligés d’intervenir sous les pluies de projecteurs, pris pour cibles comme dans un guet apens, confie Arnaud Boutelier, le secrétaire régional du syndicat Alliance.

Une violence ininterrompue depuis samedi dernier qui suit immédiatement un accident survenue à Villeneuve-la-Garenne (dans les Hauts-de-Seine), quand un jeune motard d’une trentaine d’années, sans casque, heurte la portière d’une voiture banalisée arrêtée à un feu rouge. Selon les témoins, le jeune homme grièvement blessé à la jambe et qui suit actuellement des soins dans un établissement hospitalier, roulait à vive allure. Plusieurs auteurs de vidéos, aussitôt postées sur les réseaux sociaux, dénonçaient depuis samedi soir, une bavure policière mais pour les forces de l’ordre, il s’agit d’un contrôle de police qui a mal tourné.

Lieu de l’accident

Ce mercredi soir, depuis son lit d’hôpital, le jeune conducteur lance un appel pour faire cesser la violence qui a suivie son interpellation samedi  : « Je vous demande de rentrer chez vous (…) J’espère que la justice sera bien faite. Je ne suis pas un enfant de chœur mais je ne mérite pas tout ça ».

Le jeune conducteur du deux roues

De son côté, maître Stéphane Gas, l’avocat de la victime s’interroge au micro de BFM Tv sur un simple contrôle urbain qui aura occasionné une blessure grave au motard, présenté par la police, comme un multi récidiviste :  » Pourquoi cette porte a été ouverte à ce moment là. Il devient urgentissime de mener toutes les investigations notamment en exploitant la caméra de la ville qui sont opérationnelles et qui ont pu enregistrer les faits. On est là pour savoir s’il eut été possible d’éviter le dramatique accident qui a eu lieu en appliquant des conditions d’interpellations et de contrôle qui soient régulières », note le pénaliste.

Maître Stéphane Gas, avocat du motard blessé

Une enquête a été ouverte par le Parquet de Nanterre pour éclaircir les circonstances de cet accident, l’Inspection générale de la Police nationale (l’IGPN) également a été saisi.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Capture d’images C’news Actus Dothy