Violences policières en Martinique : Kéziah de nouveau hospitalisé, en urgence, son état inquiète les médecins, selon sa famille.

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés :

Le jeune militant Kéziah, qui a subi la semaine dernière des violences policières devant le commissariat de police de Fort de France, a été hospitalisé lundi 20 juillet, en urgence, au CHU de la Martinique où il se trouve toujours, a fait savoir sa maman Madly.

« Kéziah souffre beaucoup. (….) Il a mal partout. Les médecins sont inquiets. Ils vont faire des examens, une IRM de tout son corps, pas seulement la tête. Les cervicales, le foie, les poumons, les parties génitales. Il peut y avoir des conséquences sur les organes vitaux qui ne sont pas visibles», a expliqué la maman du jeune homme depuis le hall de l’hôpital où elle s’exprimait, face à un parterre d’anonymes, de sympathisants ou encore amis, venus nombreux soutenir la famille dans cette épreuve. (Vidéo en fin d’article)

« Les médecins sont inquiets », a-t-elle rapporté, soulignant que son fils a eu les parties génitales endommagées par les policiers.

La mère de Kéziah s’exprimait, l’avant-bras dans le plâtre, car elle aussi a subi des violences, en marge des affrontements des 16 et 17 juillet dernier, entre manifestants et forces de l’ordre devant le commissariat de Fort de France.

Selon la version de son fils Kéziah, un gendarme serait « tombé » sur sa mère pour lui arracher son tambour.

La maman de Kéziah qui s’est dit « inquiète » pour l’état de santé de son fils a néanmoins exprimé une « immense joie » face à l’élan de solidarité qui est né en Martinique depuis l’ « affaire Kéziah ».

« La priorité c’est la santé de Kéziah, mais c’est aussi devenu le problème de tout le monde », a-t-elle dit, encore émue par la solidarité des Martiniquais qui lui proposent partout leur aide y compris depuis Paris.

Le témoignage de Madly Etile , la mère de Kéziah …

Madly , Mwen ka vréyé fòs épi kouraj baw 💪🏿✊🏿🔥🔥🔥♥️💚🖤

Az fanm djòk ❤️💚🖤

Publiée par Anicia Berton sur Lundi 20 juillet 2020