Virus : 1 million de masques pour les Antilles puis un soutien logistique en Guyane et Mayotte annonce le ministère des Armées

Mercredi 25 mars 2020, depuis Mulhouse, le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, annonçait l’opération Résilience dans la lutte contre le nouveau coronavirus. Des déploiements militaires en soutien au personnel de santé ont donc été organisés pour les Antilles, la Guyane et Mayotte dans l’Océan Indien. Et aujourd’hui, un communiqué du ministère des Armées faisait état d’un envoi important d’équipements de santé vers les Outre-mer avec comme première escale, les Antilles françaises.

Ce vendredi 3 avril, le porte-hélicoptère amphibie (PHA) a quitté le port de Toulon pour la Guadeloupe et la Martinique avec à son bord plus d’un million de masques. Des masques chirurgicaux, 170 000 masques FFP2 et plusieurs centaines de litres de gel hydro-alcoolique sont attendus aux Antilles. L’arrivée du Dixmude est prévue mi-avril, indique le communiqué ministériel.

Dans un second temps, le navire se dirigera vers la Guyane selon « leurs besoins » sur place.

Pour venir en aide aux soignants qui luttent difficilement en pleine  crise sanitaire due au nouveau Coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19, qui fragilise le système hospitalier à Mayotte, le porte-hélicoptère le Mistral partira ce samedi 4 avril. Il s’agit d’apporter un soutien logistique à Mayotte. Selon les informations du communiqué, le Mistral contient « des moyens amphibie, des hélicoptères et un groupement tactique embarqué qui viendra compléter les effectifs du détachement de la Légion étrangère de Mayotte, renforçant ainsi les capacités militaires et logistiques de cette unité permanente ».

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news news Actus
ImagesCapture d’écran/ColsBleux