Virus : à Cuba 14 médecins dans un état critique, 11 soignants malades dans un même hôpital

Depuis le début de la pandémie, le gouvernement cubain envoie du personnel médical dans de nombreux pays d’Europe, d’Amérique latine et des Caraïbes. Il a récemment envoyé 101 infirmières à la Barbade mais ce jeudi 9 avril 2020, le magazine en ligne Wics News met en alerte sur la situation sanitaire à Cuba.

Les autorités cubaines ont averti mercredi qu’elles devaient identifier plusieurs cas de transmission locale du coronavirus et ont annoncé que 25 soignants, dont 14 médecins et huit infirmières, avaient également contracté la maladie.

Le ministre de la Santé publique, José Ángel Portal, a déclaré lors d’une conférence de presse que chacun des médecins était dans un état critique. Deux techniciens et un ambulancier font également partie du groupe.

Le ministre a déclaré qu’un «événement de transmission important» s’est produit au sein de l’hôpital Calixto García de La Havane, l’un des plus importants de la capitale : «Nous sommes en état de le fermer» et de transférer les patients vers d’autres centres, a indiqué le ministre.

Le responsable a également signalé «un événement de transmission plus mineur» au sein de l’hôpital Manuel Fajardo à La Havane.

Mardi, 457 personnes avaient été testées positives au COVID-19 et 12 étaient décédées, pour la plupart âgées de plus de 60 ans. Dix autres patients étaient dans un état critique.

Le gouvernement a demandé à la population de ne sortir que pour des activités essentielles. Seulement, les autorités se sont plaintes que la population ne respecte pas la nouvelle réglementation ou ne garde pas une distance sécurisée. Un confinement difficile à contenir sur une île où la nourriture est rare, de nombreuses vidéos montrent des files interminables devant les magasins alimentaires.

Samedi 28 mars, le gouvernement français faisait jouer la continuité régionale dans la lutte contre coronavirus. Depuis par décret, des médecins étrangers diplômés, hors Union Européenne, sont autorisés à dispenser des soins dans les régions ultramarines.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images capture d’écran C’news Actus Dothy