Virus-Confinement : Doudja, un petit ivoirien de 6 ans entre la vie et la mort, son père écroué

La tragédie est survenue alors que les enfants de la famille faisait leurs devoirs de classe, en plein confinement. Pour une raison encore inconnue, le père de 45 ans, un homme corpulent, s’est déchaîné sur son fils de 6 ans, lui assénant  de violents coups. Les secours ont découvert  l’enfant inanimé dans sa chambre, en arrêt cardio-respiratoire. Le petit Doudja n’a jamais repris connaissance, il souffre de « lésions cérébrales irréversibles » a indiqué le Parquet de Bobigny. Déféré devant un juge d’instruction, l’agresseur est en détention et devra répondre de « violences ayant entraîné une infirmité permanente et des lésions cérébrales irréversibles sur un mineur de 15 ans par ascendant ».

Hôpital Necker, l’hôpital des enfants malades dans le XVème arrondissement de Paris

Vendredi après-midi, aux environs de 13h 30, à Tremblay-en-France, en Seine-Saint-Denis, les trois enfants de la famille, faisaient leurs devoirs quand leur père déclenche une colère sur Daoudja, en le rouant de coups. La mère absente du domicile sera alertée par l’aîné des enfants, lui racontant comment son petit frère a été pris de convulsions après avoir été violemment frappé.

Deux heures plus tard les secours sont prévenus, la mère avertissant les pompiers. Le père de Daoudja aurait reconnu les faits, reconnaissant avoir frappé l’enfant à la tête. Le petit garçon est depuis, hospitalisé à Necker à Paris, dans un état jugé très grave. Selon le parquet, il souffre « de lésions cérébrales qui l’ont plongé dans un état de mort cérébrale ». Selon la presse nationale, le père aurait « admis avoir déjà porté la main sur la fratrie ».

Doudja est arrivé en France en début d’année, indique Le Parisien sur son site en ligne, l’enquête a été confiée au commissariat de Tremblay.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images Capture d’écran C’news Actus Dothy