Virus : En Haïti, distribution de kits alimentaires, les usines fabriquent en urgence du matériel médical

D. est confiné à Port-au-Prince, capitale de la République d’Haïti. Comment vit-il en pleine crise sanitaire mondiale « On est précautionneux, on est prudent comme tout le monde » explique l’enseignant haïtien. Comme l’île de Saint-Vincent la semaine dernière, Haïti n’a plus de malades covid-19 sur son sol. Pour cause le confinement imposé très rapidement, dès l’arrivée de l’épidémie.

« Pas de gens sur les trottoirs. J’ai comme l’impression que beaucoup de gens laissent la capitale. les rues sont vides » constate D. qui vit à Port-au Prince. « Ceux qui sont encore dans les rues, travaillent ».

Depuis le jeudi 19 mars, plus de vols, tous les lieux de rassemblement sont fermés au public, les ports comme l’aéroport ne sont plus accessibles car précise J. « le gouvernement s’organise. Nous n’avons aucun décès pour l’instant ». Quant au confinement « comme tout le monde, en respectant les consignes des autorités ». Seulement la république haïtienne reste vigilante depuis que les deux cas enregistrés, un citoyen belge et un artiste haïtien, venus de France ont semé la panique sur l’île. Pour l’heure « on ne sait pas qui était en contact avec eux » commente J. « A moins qu’il y ait quelqu’un des bidonvilles qui était en contact avec eux. » s’interroge, le fonctionnaire haïtien. En tout cas, une bonne nouvelle pour la famille de l’artiste qui a quitté l’hôpital.

En Haïti indique J. « On parle de 15 cas testés positifs au Covid-19 sur 105 dépistés. Les 90 autres sont négatifs ».

Et, pour faire face à une éventuelle du virus infection par le nouveau Coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19 : « les usines sont mobilisées pour la fabrication de matériels médicaux (masques, blouse). Le gouvernement a commandé des équipements médicaux en Chine » affirme J.

Pour aider le ralentissement économique et soulager la population démunie « le gouvernement annonce la distribution de kits alimentaires dans les zones défavorisées » mais il reste que toutes ces actions ne sembles pas suffisantes car « il y a de légères activités économiques qui continuent, comme le commerce informel, des mouvements timides » mais qui bravent sans aucun doute le confinement total réclamé par le gouvernement de Jovenel Moïse.

Le Premier Ministre Joseph Jouthe a confirmé avoir déjà commandé 10 millions de masques à des manufactures autorisées en Haïti. Georges B. Sassine le Président de l’Association des industries d’Haïti (ADIH) a indiqué qu’un million de masques lavables vont être produit gratuitement a titre de contribution dans la lutte contre la propagation du Covid-19 et qu’ils seront disponibles vendredi 3 avril. Par la suite une seconde commande de 10 millions de masques est prévue.

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) informe dans un avis qu’il y a un total de 8 cas de COVID-19 confirmés en Haïti à la date du 24 mars 2020 suite aux derniers résultats du test de laboratoire national pour les personnes suspectes.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
ImagesRaymon Noël/Welele Doubout