Virus : La Guyane en pénurie de riz, le député Lénaïck Adam importe 60 tonnes du Surinam, son plus proche voisin

Rédigé par : Dothy, le
Publié dans : Actualites, France, Guyane
Mots clés :

L’annonce de l’épidémie de coronavirus, la déclaration de guerre sanitaire décrétée par Emmanuel Macron le 12 mars dernier et le confinement qui a en suivi, ont provoqué une ruée dans les grands magasins et des achats en quantité dans les commerces alimentaires. Aujourd’hui, certaines denrées sont épuisées en Guyane française et et le pays se tourne vers son plus proche voisin, le Surinam.  Par communiqué le député guyanais Lénaïck Adam, annonce que des négociations sont en cours pour l’acheminement de 60 tonnes de riz depuis le Surinam.

Communiqué de Presse

Pénurie de riz : 60 tonnes de riz surinamais seront importées en Guyane suite aux négociations du député ADAM Lénaïck

Eu égard à la crise sanitaire que nous traversons, les étals des commerçants guyanais viennent à manquer de riz.

Face à cette situation, comme annoncé dans son communiqué du 27 Mars dernier, le député Lénaïck ADAM a entrepris des négociations avec les autorités surinamaises afin que cette denrée alimentaire soit exportée vers le territoire Guyanais en situation de pénurie.

Ainsi, grâce à l’intermède du fournisseur Guyanais, Sedrick AKOMA, ce sont 60 tonnes de riz qui seront exportées du Surinam vers la Guyane. Dès vendredi à 9h30, les stocks arriveront à Albina en présence du député.

Ils seront livrés aux points de distribution habituels mais à la demande du député, une attention toute particulière sera portée à l’Ouest Guyanais, notamment aux communes de l’intérieur qui sont plus sévèrement frappées par la pénurie.

Le député remercie tous ceux qui ont rendu possible cette action de coopération régionale, notamment le sous-préfet d’arrondissement de Saint-Laurent-du-Maroni en la personne d’Yves DAREAU, ainsi que le préfet de région, Marc DEL GRANDE.

Enfin, il demande à l’ensemble de la population Guyanaise de se protéger face à la propagation de la pandémie en restant chez elle.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images