Virus : L’appel à l’aide des hôpitaux et Valérie Pécresse qui mobilise les soignants depuis #efforts-Covid-19

« La France doit se préparer à un « effort long » vient d’annoncer le premier ministre Edouard Philippe, à l’issu d’un conseil des ministres au cours duquel 25 ordonnances ont été annoncées pour répondre « à la brutalité du choc que subit le pays ». Un choc économique, un choc social mais également un choc sanitaire dans lequel s’enfonce la France toujours confinée.

Pour l’effort de guerre contre le Covid-19, le manque d’équipements dans le milieu médical, masques, gants, blouses et lunettes est avéré mais pire aujourd’hui les chefs de service des établissements hospitaliers sont débordés par l’afflux du nombre de contaminés en Île-de-France et sont en panne de personnel. Les patrons d’hôpitaux tirent la sonnette d’alarme sur le manque de personnel soignant dans tous les hôpitaux de France.

Après l’appel du patron des hôpitaux franciliens Martin Hirsh, qui souhaite la réquisition du personnel soignant, c’est au tour de Valérie Pécresse, la Présidente du Conseil Régional d’Île-de-France, de mobiliser tous les jeunes franciliens : « Nous avons 15 000 étudiants qui sont confinés chez eux, qui n’ont plus cours, nous avons décidé avec les hôpitaux publics et privés d’île-de-France de leur lancer un grand appel. Leur lancer un appel : Revenez à l’Hôpital, revenez pendant ce mois d’épidémie pour prêter main forte à l’hôpital. Pour cela nous allons les rémunérer. Nous avons eu l’autorisation de l’Etat, du ministère du travail pour les rémunérer au salaire d’un aide-soignant débutant ou d’un infirmier. L’agence régionale de santé a mis en place une plateforme qui s’appelle #Renforts-Covid. Et cette plateforme s’adresse à tous les personnels soignants formés qui sont aujourd’hui salariés, qui ont choisis une autre branche d’activité, qui sont retraités, pour les faire revenir. C’est sur cette plateforme qu’il faut s’inscrire »

MisE en place depuis le 20 mars 2020, cette application a permis de recueillir 1 800 infirmières, 1 000 médecins, 300 brancardiers, 180 ambulanciers.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instgram C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy