Virus : Les décès dans les communautés afro-américaines augmentent à un rythme alarmant

Le coronavirus frappe l’Amérique noire à un rythme effrayant. Beaucoup de Noirs croyaient  dès le début de la pandémie mondiale, qu’ils étaient immunisés contre le nouveau coronavirus coronavirus qui sévissait dans les pays d’Asie et d’Europe indiquent de nombreux médias dédiés à la communauté afro-américaine. Seulement les chiffres révèlent une autre tendance et inquiètent ces communautés qui semblent les plus visées.

À New York, l’un des épicentres de la pandémie aux États-Unis, les cas infectieux dans le quartier du Bronx augmentent rapidement, atteignant 10 765 vendredi. Le Bronx, qui compte plus de 43% de Noirs, a signalé 480 décès dus à COVID-19. Les personnels de santé à New York rapportent que les habitants du Bronx ont un taux élevé d’asthme, d’hypertension et de diabète qui les rendent plus vulnérables aux infections dues au COVID-19.

Les villes à forte population noire comme Detroit et la Nouvelle-Orléans, ont vu leur nombre de cas augmenter de façon critique. Selon le Detroit Free Press dans le département de Wayne, la région la plus peuplée du Michigan qui compte majoritairement de Noirs. ils sont  47% testés positifs au COVID-19.

Dans le Milwaukee, près de la moitié des 945 contaminés au COVID-19 sont des patients a, fro-américains atteste ProPublica (organisme spécialisée en journalisme d’enquête d’intérêt public). Des 27 habitants décédés de complications liées au coronavirus, 81% étaient des Noirs pour une communauté qui représente 26% de la population.

Toujours dans ProPublica, le docteur Camara Jones qui a travaillé avec le Centers for Disease Control and Prevention* pendant 13 ans, fait un constat désespérant quand elle déclare :  « Le COVID-19 ne fait que dévoiler le profond désinvestissement dans nos communautés, les injustices historiques et l’impact de la ségrégation résidentielle. La surreprésentation des personnes de couleur dans la pauvreté et des blancs dans la richesse n’est pas seulement un hasard » constate le docteur Camara Jones, chercheur à l’Université de Harvard.

Les Noirs en Amérique comme le reste du monde payent un lourd tribut dans la lutte contre le nouveau Coronavirus (SARS-CoV-2), COVID-19. Plus de 1,2 million de personnes ont été infectées dans le monde, 64 400 personnes sont décédées depuis le 31/12/19 dont 44 955 en Europe. Dimanche 5 avril 2020, plus de 321 700 personnes aux États-Unis étaient diagnostiqués positifs au COVID-19.

Centers for Disease Control and Prevention* : Le Centre de Contrôle des maladies et de la Prévention

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images FM pour C’news Actus Dothy