Virus : Les vols entre l’Hexagone et l’Outre-Mer sont interdits dès lundi minuit sauf dérogations

La continuité territoriale à ses limites qui vient d’être franchies avec le coronavirus. Ce lundi 23 mars 2020, tous les vols entre l’Hexagone et l’Outre-Mer seront suspendus, une mesure effective jusqu’au mercredi 15 avril 2020.

Les vols vers la Martinique, Mayotte, la Guadeloupe, la Guyane, la Réunion, Saint-Martin, Saint-Barthémy seront tous interdis à compter de ce lundi minuit. Une information publiée ce dimanche au Journal Officiel. Des dérogations seront obtenues pour «des motifs impérieux d’ordre personnel ou familial » de « santé relevant d’urgence » ou « professionnel ne pouvant être différé ».

« Les touristes partis en Outre-mer, ni les ultramarins partis pour un court séjour dans l’hexagone et qui n’auraient pas de solution pour y rester » ne sont pas concernés par cette nouvelle mesure a précisé le ministère des Outre-mer.

Toujours par cette même voie de communication «  le gouvernement a demandé aux compagnies aériennes de rester mobilisées pour assurer une continuité minimale des liaisons aériennes avec les territoires ultramarins ». Et le ministère de tirer la sonnette d’alarme sur « la situation sanitaire propre à l’insularité, à l’isolement et à l’éloignement des territoires ultramarins du reste de territoire national, caractérisés par les difficultés majeures auxquelles ces territoires seraient confrontés en cas de propagation massive due à des cas d’importation du virus par voie aérienne ».

L’arrêté insiste sur le fait que tous les voyageurs devant absolument prendre l’avion et bénéficier de l’une des exceptions, sont tenus de présenter des documents justificatifs du motif de leur déplacement et une déclaration sur l’honneur.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images