Virus : L’Etat aurait-il donné consigne de limiter l’accès à la réanimation aux personnes fragiles?

Selon le Canard Enchaîné, Emmanuel Macron et Edouard Philippe auraient limité l’accès à la réanimation des « personnes fragiles ». Une scandaleuse révélation reprise par deux quotidiens  en ligne ce jeudi 23 avril 2020 qui accuse gravement le gouvernement qui fait face à une épidémie inédite.

Le journal satirique, Le Canard Enchaîné de ce mercredi ouvre son nouveau numéro sur une nouvelle polémique autour des nombreuses mesures décidées par le gouvernement français en pleine pandémie de coronavirus.

Une circulaire ministérielle du 19 mars «suggérait de limiter fortement l’admission en réanimation des personnes les plus fragiles», par souci d’éviter l’acharnement thérapeutique et le manque de lits pour les plus jeunes, peut-on lire dans les colonnes de l’hebdomadaire. Et chiffre à l’appui on observait qu’en quelques jours, note Europe Israël News : Les patients de plus de 75 ans en réanimation sont passés de 19% à 7% et ceux de plus de 80 ans de 9% à 2%.

Dans son édito du mercredi 22 avril, Le Canard enchaîné pose la question : «Les vieux ont-ils été privés de réa ?» et se demande si «une circulaire du ministère de la Santé n’aurait pas conduit à une aggravation du bilan de l’épidémie pour les patients les plus âgés ?».

«Interrogé par nos confrères du journal satirique, un administrateur de l’APHP rapporte néanmoins que la doctrine à ce sujet a largement évolué depuis le début de la pandémie : «Depuis quelques jours, le Samu vient plus souvent chercher des malades dans les Ehpad.» rapporte le site RT France.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter Instagram C’news Actus Dothy
Images C’news Actus Dothy
Source EuropeIsraëlNews/ RT France