« Vwè douvan » le nouveau clip de Stéphane Castry feat Blade Mc Alimbaye (A découvrir)

stephane-castry

Vwè douvan qui signifie, en créole, « regarder de l’avant » est une collaboration entre le bassiste international Stéphane Castry et l’auteur, acteur, slameur Blade MC Alimbaye.

« Vwè douvan » est un titre Hip Hop Jazz-fusion, qui allie l’expressivité de la ligne de basse de Stéphane Castry et la force du slam de Franck Alimbaye.
Une réalisation du talentueux photographe Manu Dorlis avec Gérald Grougi infographiste.

Près de dix mois après le premier clip « Chanjé Dèmen », Stéphane Castry dévoilera le vidéo clip du titre « Vwè douvan » extrait de l’album Basstry Therapy.

Dès l’introduction, la douceur des lignes de basse annonce une narration poétique saisissante et vigoureuse. Blade Mc Alimbaye donne le ton.
Reconnu par ses pairs pour sa direction artistique militante, construite sur des textes poignants et par son discours instruit, autour de thèmes liés à l’histoire de l’humanité, Blade Mc est un slameur franco-sénégalais, qui se distingue par ses multiples talents; il est compositeur, auteur, rappeur, beatboxer, slameur, comédien…

Auteur et interprète du titre n°15 de l’album de Stéphane Castry, Blade MC Alimbaye délivre un flow dynamique, digne du Hip-Hop de la belle époque avec une voix posée et naturelle.
Sur cet album du bassiste Stéphane Castry, l’instrument parle tour à tour un langage, empreint de ses multiples expériences.
Dans ce titre, on perçoit particulièrement l’accent créole des lignes de basse, qui portent une vision d’espoir en réponse au texte slamé en français par Blade MC.

Blade Mc/AliMBaye est un artiste franco-sénégalais, natif de la Normandie.

Dès son plus jeune âge, ses questionnements s’expriment et trouvent refuge dans différentes expressions artistiques affichant une capacité d’écriture reconnue par ses pairs, il décide de se consacrer pleinement à une activité artistique entre la poésie, la musique, théâtre, danse et cinéma. Autodidacte, sa créativité lui permet des collaborations et des tournées internationales; avec la compagnie Montalvo-Hervieu dans On DanFe, la Bossa-Fataka, Dans la création Pas de Quartier d’Eric Checco qui a révélé les danseurs Les Twins, Cie R.I.P.O.S.T.E dans contes marrons et Ecorce de peines avec D’ de Kabal, Cie 0,10 dans Troyennes, les morts se moquent des beaux enterrements mise en scène par Laetitia Guedon où il tenait le rôle de Poséidon, Athéna et le compositeur de l’ambiance musicale ou encore des collaborations avec Stefan Filey, le violoncelliste Vincent Ségal, le comédien Jean-Michel Martial qu’il a réuni dans un album à venir, Bleu: Point Zéro issu d’une trilogie littéraire et musicale, Bleu, Blanc, Sang. Il met aussi sa plume au service des autres.