Wuhan fait la fête pendant que le reste du monde lutte contre la pandémie de coronavirus

Rédigé par : Melody Thomas, le
Publié dans : Actualites, Monde
Mots clés : ,

Après des mois de restrictions en raison du coronavirus, les Chinois abandonnent enfin leurs masques et équipements de protection pour faire la fête. Les festivals de musique, les clubs de plage, les bars et les discothèques se remplissent à nouveau – alors même que le reste du monde lutte péniblement pour faire face à la crise sanitaire, indique News18. La ville de Wuhan, considérée comme le point zéro de la pandémie, a organisé en août dernier une énorme fête à la piscine à laquelle plus de 3000 personnes ont assisté. Des photos prises vendredi 18 septembre dernier, montrent des fêtards entassés, coude à coude sur une piste de danse dans une discothèque de la capitale de Hubei, rapporte le New-York Post.

Les fêtards reviennent dans les clubs de Wuhan.  Des photos prises vendredi 18 septembre dernier, montrent des fêtards entassés coude à coude sur une piste de danse dans une discothèque dans la capitale du Hubei. Beaucoup ne portent pas de masques malgré le fait que la plupart des clubs chinois affichent des pancartes indiquant aux clients de le faire.

Les images ressemblent au genre de scènes que vous aviez l’habitude de voir dans le monde avant que quiconque n’entende parler du Covid-19.

Il semble que la ville, qui était le point zéro de la pandémie en décembre dernier, soit presque revenue à la normale alors que le virus continue de se propager à travers le monde, rapporte The Sun.

La ville du centre de la Chine n’a pas signalé de cas transmis localement depuis la mi-mai, plus d’un mois après avoir levé le confinement de 76 jours qui a avait mis la vie des 11 millions d’habitants de Wuhan en pause.

Outre les clubs, les entreprises et les usines, les restaurants, les cinémas et les salons de karaoké ont également rouvert selon Bloomberg. Pour éviter une deuxième vague, la Chine a déployé un système de recherche des contacts qui oblige les citoyens à présenter un code de santé avant d’entrer dans un club.