Yoni Palmier : Perpétuité et peine de sûreté sont requises en appel pour le guadeloupéen

Vues : 3036

Le réquisitoire de la Cour d’appel vient de tomber. La peine maximale a été demandée pour Yoni Palmier dit le tueur de l’Essonne. Aujourd’hui mercredi après un procès qui aura duré trois semaines, Yoni Palmier risque la perpétuité . La peine maximale a été requise contre lui assortie de 22 ans de sûreté.

Le guadeloupéen est jugé en Cour d’appel pour avoir assassiné quatre personnes à Juvisy : Le meurtre d’une femme de 35 ans, Nathalie Davids, tuée de sept balles et découverte en novembre 2011 dans un parking de Juvisy-sur-Orge.
Encore à Juvisy-sur-Orge, la police est appelée le 22 février 2012 pour Jean-Yves Bonnerue, un homme de 52 ans, tué d’une balle dans la nuque. Trois semaines plus tard, c’est Marcel Bruneto, un ancien employé de banque âgé de 81 ans qui est découvert mort le 17 mars à Ris-Orangis. Le 5 avril 2012, dans une commune proche de Grigny, Yoni Palmier tuait Nadja Boudjemia, une femme de 48 ans dans le hall de son immeuble.

« Au regard de l’extrême dangerosité » du personnage » et « Compte tenu de l’absence de compassion, de l’absence d’explication et sachant qu’on a affaire à un tueur en série, il convient de s’assurer de la disparition de la dangerosité de Monsieur Palmier » a déclaré l’avocat général à e procès en appel.

La décision finale est attendue en fin de journée.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook C’news Actus Dothy