Zemmour se dit choqué par «des Blancs qui s’agenouillent devant les Noirs», Ludosky et Booba réagissent

Rédigé par : Polly Miette, le
Publié dans : Actualites, Martinique
Mots clés : ,

Les récents propos du polémiste Eric Zemmour, se déclarant choqué par « des Blancs qui s’agenouillent devant des Noirs » ont déclenché de vives réactions sur la toile dont celles du rappeur Booba et de la Gilet Jaune Priscillia Ludosky. De son côté la journaliste Christine Kelly, partenaire d’Eric Zemmour sur CNews, s’est épanchée sur son compte tweeter en se déclarant « épuisée ».

« Je suis épuisée. Psychologiquement,» a-t-elle tweeté après son émission avec Éric Zemmour.
Le polémiste avait déclaré : « On n’en est à des Blancs qui s’agenouillent devant les Noirs ! On n’en est là aux Etats-Unis ! Devant les Noirs ! Excusez-moi. Ils leur demandent pardon ! Où on en est là ! », s’était étouffé de colère et d’indignation Eric Zemmour face à une Christine Kelly bégayante, incapable de lui porter la contradiction dans l’Emission face à l’info du 4 juin 2020.

Des propos qui font une nouvelle fois polémique, poussant Booba à traiter Zemmour de « raciste » et Priscilla Ludosky a lancé une pétition contre le chroniqueur afin qu’il soit « banni de média ».

Éric Zemmour s’exprimait à propos du geste symbolique adopté à travers le monde y compris par des personnalités politiques qui posent un genou à terre pendant 8 minutes et 46 secondes, le temps durant lequel le policier blanc, Derek Chauvin, a appuyé son genou contre la nuque de l’afro-américain George Floyd, tué par asphixie a Minneapolis lors de son interpellation.

Ce meurtre raciste commis le 25 mai dernier avait déclenché une vague d’indignation et de manifestations à travers le monde contre le racisme et les violences policières sous la bannière du mouvement noir Black Lives Matters dont le nom est devenu depuis un slogan mondial.

Au centre d’une pression constante et cible d’insultes et de menaces de mort sur les réseaux sociaux, la journaliste Christine Kelly a reçu de nombreux soutiens mais aussi de nombreuses critiques.

Priscilla Ludosky lui a laissé un post sur son compte tweeter accompagné du lien d’une pétition : « N’hésitez pas à partager ma pétition : la Liberté d’expression n’est pas l’incitation à la haine de l’autre Change.org/PasDeMediasPou.ZemmourDehors. Eric Zemmour, xénophobe, doit être banni des médias ! ».

De son côté, le rappeur Booba a posté sur son compte officiel l’extrait de la vidéo d’Eric Zemmour dont les propos ne sont visiblement pas passés. « Il s’appelle Éric Zemmour personne va l’arrêter ou c’est comment ?!!! Combien de temps y vont nous humilier publiquement sans que personne ne dise rien ! Le gars fait tous les plateaux télé pour cracher son venin contre les Noirs, les arabes, le rap, le voile, l’islam… », a lâché Booba visiblement très énervé.

Il ajoute : « À croire que c’est un agent du gouvernement ¿ Et en plus il est vilain !!! Cette page n’est qu’amour par contre donc ne le sautez pas laissez moi m’exprimer merci.», a-t-il lâché.
« Un jour faudra qu’on discute Eric », dit-il à Zemmour.