«Zéro budget» pour St-Martin : La députée Claire Guion-Firmin s’agace contre Annick Girardin, deux ans après Irma

Au Sénat, mardi 5 novembre 2019, pour la troisième fois depuis sa nomination, la délégation aux Outre-mer auditionnait Mme Annick Girardin, Ministre des Outre-mer. Une réunion de travail ayant comme objectif, d’évoquer le budget des Outre-mer, en vue de son examen en séance public par l’Assemblée nationale, le lendemain, mercredi 6 novembre. Dans le même temps la Commission nationale d’évaluation des politiques de l’État outre-mer (CNEPEOM) et l’Office de développement de l’économie agricole des départements d’Outre-mer (ODEADOM) étaient auditionnés également par les députés et la Ministre.

Députés des Outre-mer, mardi 5 novembre 2019 à l’Assemblée Nationale

Trois questions du Président Olivier Serva ont ouvert la séance de questions.

Olivier Serva, président de la délégation aux Outre-mer à l’Assemblée Nationale

La première sur les crédits de paiements qui subissent un ajustement à la baisse de 100 millions d’euros liée semble t-il à une sous consommation chronique des crédits.

La deuxième relative à la baisse des crédits dédiés aux conditions de vie outremer tant en autorisation aux engagements qu’aux crédits de paiement et qui touchent principalement le logement plus précisément à l’amélioration de l’habitat.

Et la troisième qui concerne le retrait d’un amendement sur des ventes hors taxes destinés aux croisiéristes maritimes qui font escales en Martinique et en Guadeloupe. Un amendement qui aurait permis de stimuler l’économie locale, demandé fortement aussi bien par les élus de Guadeloupe et de Martinique que par les acteurs économiques, note le président Servat.

Mardi 5 novembre 2019 Assemblée Nationale

A la veille du passage en séance public de la mission outremer, devant les députés présents  ce mardi, Annick Giradin a tenu a rappelé sa mission. L’ancienne élue de Saint-Pierre et Miquelon a repréciser que son «action s’inscrit dans la continuité des Assises des Outre-mer et des réformes menés en 2017. De la trajectoire 5.0 qui résume l’intégralité du livre bleu. Selon Annick Giradin, il s’agit de tendre vers l’excellence environnementale et l’intégration sociale dans tous les territoires d’outremer».

Mansour Kamardine, député de Mayotte

Après le député mahorais Mansour Kamardine, la députée de Saint-Martin Claire Guion-Firmin a interpellé Annick Giradin sur des questions attachées à son périmètre d’action. Inquiète sur la lente avancée quant à la reconstruction de l’île, Claire Guion-Firmin a apostrophé la Ministre en lui assommant que son budget ne répond pas aux défis de son territoire toujours en pleine reconstruction. Ni les efforts de financement dans le secteur du logement, ni l’insertion économique et sociale des jeunes, ni le soutien à la création d’emplois «ne seront à la hauteur», constate la député saint-martinoise.

Claire Guion-Firmin, députée de Saint-Martin

Et, Claire Guion-Firmin de poursuivre sur l’orange budgétaire 2020 :
«Je souhaite revenir sur l’orange budgétaire 2020 en limitant mes étonnements parce qu’ils sont nombreux. Pour Saint-Martin, il y a 0 Fond exceptionnel d’investissements (FEI) et pourtant les besoins en infrastructure sont énormes pour les réseaux d’eau potable, on constate de gros soucis de santé publique avec le bromate est ce que saint-Martin est le 0 de votre slogan pour les outremer trajectoire 5.0».

Annick Girardin, Ministre des Outre-mer

La réponse de la Ministre des Outre-mer, tout aussi mesurée, ne s’est pas fait attendre : «Le zéro pour un territoire cela n’existe pas chez moi, je suis aux cotés des territoires avec le même engagement et la mémé passion et peut être encore plus pour Saint-Martin car je suis l’une des rares à être arriver très vite sur l’île après la catastrophe que nous connaissons. Il n’y a pas de point zéro FEI pour Saint-Martin. Saint-Martin FEI c’est 7, 2 millions d’euros pour les écoles et 3 millions pour la construction d’un abri anti-cyclonique».

Serge Letchimy, député de la Martinique

Après 2017 et juin 2019, c’est la troisième fois que la délégation aux Outre-mer accueille la ministre, prête au débat et aux échanges pour des réunions de préparations plus justes et plus constructives, a fait remarquer la ministre Annick Girardin.

Dorothée Audibert-Champenois/Facebook Twitter C’news Actus Dothy
Images Assemblée Nationale (capture d’écran).