Zéro Chlordécone : Labélisation d’une seconde vague d’agriculteurs martiniquais

Vues : 404

Zéro chlordécone : Ce Vendredi 5 Octobre 2018, le Parc Naturel de Martinique (PNM) labellisera une quarantaine d’agriculteurs lors d’une cérémonie d’attribution officielle qui se déroulera à 09h au Lamentin.

Dans le cadre de ses missions de valorisation et de protection du patrimoine naturel et culturel de Martinique et fort d’une expérience de labellisation (produits marqués miel, agneau, manioc), le PNM propose un label qui valorise les produits agricoles de Martinique ayant une traçabilité Zéro Chlordécone.

Cette démarche initiée par le PNM depuis plusieurs mois s’inscrit pleinement dans les orientations définies par le Président de la République française qui, lors de sa récente visite sur notre territoire, déclarait « Je souhaite que collectivement, nous inscrivions nos efforts pour aller vers le Zéro Chlordécone dans l’alimentation, c’est la seule chose qui a du sens […] et permettre que tout le monde sur le territoire de la Martinique puisse produire une alimentation de qualité sans Chlordécone, c’est faisable... ».

Le PNM poursuit ainsi l’accompagnement des agriculteurs de Martinique afin de valoriser leurs produits et d’offrir une image d’excellence de notre agriculture. Avec ce label ZERO CHLORDECONE, le PNM souhaite également rassurer les consommateurs et les réconcilier avec la production martiniquaise.

Ce vendredi 5 octobre à 9h à la Ferme Solidaire de Carrère au Lamentin, le Parc Naturel de Martinique procédera à une seconde vague de labellisation ; une quarantaine d’agriculteurs recevront officiellement le Label Zéro Chlordécone.

A cette occasion de 10h à 13h, le 1er Marché du Label Zéro Chlordécone aura lieu. La population présente pourra y trouver des dachines, des tomates, des figues pommes et des bananes dessert Zéro chlordécone mais aussi rencontrer les agriculteurs labellisés. (Pour une meilleure organisation, le parking de l’hippodrome de Carrère sera à disposition. Une navette conduira les participants jusqu’au site.)

Ecoutez le témoignage de cette agricultrice qui fait du zéro chlordécone